Antoine CATTIN
Антон КАТТИН
Antoine CATTIN
Pavel KOSTOMAROV
Павел КОСТОМАРОВ
Pavel KOSTOMAROV
Russie, 2007, 80mn 
Couleur, documentaire
La Mère
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Мать

 

 The Mother

 Mat

 
Réalisation : Antoine CATTIN ( Антон КАТТИН), Pavel KOSTOMAROV (Павел КОСТОМАРОВ)
Scénario : Antoine CATTIN ( Антон КАТТИН), Pavel KOSTOMAROV (Павел КОСТОМАРОВ)
Images : Antoine CATTIN ( Антон КАТТИН), Pavel KOSTOMAROV (Павел КОСТОМАРОВ)
Production : Parallaks video (Параллакс видео) / Les Films Hors-Champ (Suisse) / Les Films d'ici (France)
 
format : Beta

Prix et récompenses :
Meilleur documentaire Prix de la Guilde des historiens et critiques de cinéma, Moscou (Russie), 2007
Grand prix du cinéma sans films au Festival Kinoshock à Anapa, 2007

Synopsis
Dans un train qui la mène vers une destination inconnue, une mère raconte sa vie, dans la Russie d'aujourd'hui, avec ses neufs enfants.
Petite, Lioubov, l'héroïne, a été vendue par sa propre mère pour une bouteille de vodka. Plus tard, elle doit s'occuper seule de ses neuf enfants et veut en adopter un dixième. Elle a fui un mari violent, travaille dans un kolkhoze avec sa fille ainée et se démène pour élever les autres. Émue par un jeune garçon délaissé par sa famille, elle l'accueille pour un temps. Mais malgré son dévouement, elle constate à regret que ses fils ne sont guère différents des hommes qu’elle a connus.
 

Commentaires et bibliographie
Pavel Kostomarov and Antoine Cattin : The Mother (Mat', 2008), Greg DOLGOPOLOV, kinokultura.com, 2009
 
Il n'y a en réalité que deux types de cinéma : celui qui parle d'amour et celui qui parle de haine. "La Mère" appartient au premier". Antoine Cattin et Pavel Kostomarov annoncent d'entrée la couleur. Si l'histoire de cette mère qui élève seule ses neuf enfants dans une campagne russe coupée des réalités du monde moderne laisse augurer d'un récit lugubre, les deux cinéastes évitent avec brio le piège du misérabilisme.

Difficile en effet de rester indifférent à l'énergie de Lioubov ("Amour" en français) et au charme brutal de sa fille aînée Alessia, héritière à la fois fragile et bouillonnante du rôle de tutrice familiale. Autour d'elles gravitent des enfants turbulents, Mourzik, l'adolescent bagarreur et paresseux, Sergueï, amant de passage de la mère, alcoolique et violent, ou encore Génia, futur mari d'Alessia qui révèlera vite un caractère féroce: des hommes médiocres, révélateurs d'une masculinité stérile et sans avenir.

Aussi sombre que soit ce tableau d'enfants prédestinés à la prison ou à l'armée, Antoine Cattin met en lumière l'espoir que suscite cette mère, "superhéroïne de l'amour": "On peut y voir un message positif, avec cette femme qui en dépit des circonstances, continue de faire tourner les choses avec une force et une foi au-delà de tout".

Malgré la difficulté à nourrir "leurs" propres enfants, Lioubov et Alessia débordent de générosité et n'hésitent pas à prendre sous leur aile Sacha, petit garçon délaissé par sa mère, l'un des personnages les plus émouvants du film. Jusqu'au bout, les deux réalisateurs maintiennent une tension palpable, enchaînant les moments de vie stupéfiants, tantôt pathétiques, tantôt truculents.

Pour Antoine Cattin, cet aspect romanesque est primordial: "Ce film relève de la fiction: il y a des caractères, des personnages, un dénouement. c'est très important pour nous d'avoir des sentiments véritables à l'écran". Le souffle de liberté qui traverse "La Mère", s'il peut parfois sembler irréel, imprègne durablement.

Vincent Darbellay/tsrinfo : http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=200001&sid=8989137
Interview d'Antoine Cattin : http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=500010&bcid=577234&vid=8990666&channel=info

Voir aussi : http://www.assochroma.com/Images_jeudis/la%20mere.pdf

Sélections dans les festivals :
- Mostra Internazionale del Nuovo Cinema, Pesaro (Italie), 2011
- Internet-festival "Rossiskaya Gazeta" Dubl DV@, Différentes villes (Russie), 2011
- Festival du cinéma de la CEI, Estonie, Lettonie et Lituanie "Kinoshock", Anapa (Russie), 2011
- Mois du documentaire, Différentes villes (France), 2010
- Festival du film russe à Londres, Londres (Royaume Uni), 2010
- Festival international du cinéma documentaire de création "Artdocfest", Moscou (Russie), 2010
- Festival international de cinéma indépendant : BAFICI, Buenos Aires (Argentine), 2009
- Festival du film documentaire russe "Flahertiana à Bruxelles", Bruxelles (Belgique), 2009
- Festival International du film Nancy-Lorraine (Aye Aye), Nancy (France), 2009
- Festival du film de Trieste, Trieste (Italie), 2009
- Festival européen du film documentaire de long métrage « Les Sept magnifiques », Belgrade (Serbie), 2009
- États généraux du film documentaire, Lussas (France), 2008
- Festival du réel ''Kinoteatr.doc'', Moscou (Russie), 2008
- Festival de cinéma russe ''Premières de Moscou'', Moscou (Russie), 2008
- Festival du film de Locarno, Locarno (Suisse), 2008
- Festival du film de Karlovy Vary : KVIFF, Karlovy Vary (Tchéquie), 2008
- Rencontres internationales de cinéma à Paris, Paris (France), 2007
- Prix de la Guilde des historiens et critiques de cinéma, Moscou (Russie), 2007

Images et vidéos