Marlen KHOUTSIEV
Марлен ХУЦИЕВ
Marlen KHUTSIEV
URSS, 1964, 175mn 
Noir et blanc, fiction
J’ai vingt ans / La Porte d'Ilitch
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Застава Ильича / Мне двадцать лет

 

 I am Twenty

 Zastava Ilicha / Mne dvadtsat let

Sous titre russe : Застава Ильича
 
Réalisation : Marlen KHOUTSIEV (Марлен ХУЦИЕВ)
Scénario : Guennadi CHPALIKOV (Геннадий ШПАЛИКОВ), Marlen KHOUTSIEV (Марлен ХУЦИЕВ)
 
Interprétation
Piotr CHTCHERBAKOV (Пётр ЩЕРБАКОВ)
Pavel FINN (Павел ФИНН)
Olga GOBZEVA (Ольга ГОБЗЕВА)
Nikolaï GOUBENKO (Николай ГУБЕНКО) ...Nikolaï
Andreï KONTCHALOVSKI (Андрей КОНЧАЛОВСКИЙ)
Stanislav LIOUBCHINE (Станислав ЛЮБШИН) ...Slava
Aleksandr MITTA (Александр МИТТА)
Rodion NAKHAPETOV (Родион НАХАПЕТОВ)
Boulat OKOUDJAVA (Булат ОКУДЖАВА)
Valentin POPOV (Валентин ПОПОВ) ...Sergueï
Lev PRYGOUNOV (Лев ПРЫГУНОВ)
Natalia RIAZANTSEVA (Наталия РЯЗАНЦЕВА)
Vitali SOLOMINE (Виталий СОЛОМИН)
Svetlana SVETLITCHNAIA (Светлана СВЕТЛИЧНАЯ)
Andreï TARKOVSKI (Андрей ТАРКОВСКИЙ)
Marianna VERTINSKAIA (Марианна ВЕРТИНСКАЯ) ...Ania
Oleg VIDOV (Олег ВИДОВ)
Lev ZOLOTOUKHINE (Лев ЗОЛОТУХИН)
 
Images : Margarita PILIKHINA (Маргарита ПИЛИХИНА)
Musique : Boulat OKOUDJAVA (Булат ОКУДЖАВА), Nikolaï SIDELNIKOV (Николай СИДЕЛЬНИКОВ)
Ingénieur du son : Aleksandr IZBOUTSKI (Александр ИЗБУЦКИЙ)
Production : Studio Gorki
Restauration : 1988
 

Prix et récompenses :
Prix spécial du Jury Festival international du film de Venise / Mostra Internazionale d'Arte Cinematografica, Venise (Italie), 1965
Meilleur rôle masculin Valentin POPOV , Festival international du film de Venise / Mostra Internazionale d'Arte Cinematografica, Venise (Italie), 1965

DVD avec sous-titres
Editeur : Ruscico.
Subtitles : EN RU

Synopsis
A Moscou, dans le début des années 60, trois camarades dont les pères sont morts à la guerre, Sergueï, Slava et Nikolaï, s'interrogent sur leur avenir, le sens de la vie et cherchent, sans grand enthousiasme, leur place dans la société.
 

Commentaires et bibliographie
«Им 20 лет»: Праздник ожидания праздника, Мария ЛЕВУНОВА, seance.ru, 2019
Второй план в советском кино, Evgueni MARGOLIT, seance.ru, 2012
ЧЕТВЕРТЫЙ СМЫСЛ. «ЗАСТАВА ИЛЬИЧА»: ГИПОТЕЗА ПРОЧТЕНИЯ КИНОТЕКСТА, Oleg KOVALOV, kinoart.ru / Искусство Kино, 2008
 
Réalisé en 1961-62, le film, dont le titre était La Porte d’Ilitch, a dû être montré en 1963, avant sa sortie, à Khrouchtchev qui a ainsi exprimé son jugement: « Même les figures les plus positives de ce film – trois ouvriers – ne personnifient pas notre grandiose jeunesse. Ils sont montrés comme s’ils ne savaient rien de la vie qu’ils ont à mener, de ce vers quoi ils doivent tendre. Et cela dans notre époque de progression et de la construction du communisme, éclairée par les idées du programme du Parti communiste ! Une telle jeunesse construira-t-elle donc le communisme avec ses pères, sous la direction du Parti ? Non, la société ne peut pas s’appuyer sur de tels hommes, ce ne sont ni des combattants, ni des transformateurs du monde. Ce sont des hommes moralement infirmes, déjà vieillis dans leur jeunesse, à qui échappent les buts et les tâches élevés de la vie ».
Le réalisateur fut obligé de remanier son film, ce qu’il réussit à faire, selon ses propres termes « en conservant le sens de l’oeuvre » Avant tout, écrit-il, « j’ai dû supprimer les scènes qui n’avaient pas plu à Khroutchev. J’ai enlevé la scène de la soirée des poètes. Surtout j’ai dû retourner la scène avec le fantôme du père »
En 1988 Marlen Khoutsiev restaurera la version originale.

"<...> Les personnages de Khoutsiev ne détiennent pas de vérité a priori, ils ont simplement envie de se trouver. Ils vivent dans un pays auquel ils tiennent, ils conservent la conviction qu'il est unique, une utopie réalisée, tout en étant marqués par la blessure encore ouverte du stalinisme, par celle encore ouverte de la guerre. Parfois ils disent l'un pour l'autre. Un des plus beaux moments de Faubourg d'Ilytch est le toast que porte son héros aux choses qu'il "prend au sérieux . Parmi celles-ci, il mentionne "le fait que presque aucun d'entre nous n'a de père . Celui de Serioja est tombé au combat, et un peu plus tard, la rencontre entre le père mort à vingt et un ans et le fils de vingt-trois est un des grands moments du cinéma soviétique. Mais le spectateur des années soixante ne pouvait manquer de penser à d'autres circonstances, à d'autres pères disparus, comme celui de Marlen Khoutsiev, arrêté en 1937.<...>"
Bernard Eisenchitz. Source : www.festival-larochelle.org

Sélections dans les festivals :
- Octobre de la tempête aux soupirs. Centenaire de la révolution russe au Cinématographe de Nantes, Nantes (France), 2017
- Rétrospective Marlen Khoutsiev à la Cinémathèque française, Paris (France), 2017
- Festival de films ''L'Europe autour de l'Europe'', Paris (France), 2016
- Festival international du film de Marrakech : FIFM, Marrakech (Maroc), 2016
- Festival de Cinéma Européen Indépendant VOICES, Vologda (Russie), 2016
- Festival du film d'Europe Centrale et Orientale , Wiesbaden (Allemagne), 2015
- Festival de films ''L'Europe autour de l'Europe'', Paris (France), 2015
- Festival du film de Locarno, Locarno (Suisse), 2015
- Festival international du film de Moscou, Moscou (Russie), 2014
- Semaine de cinéma russe à Berlin, Berlin (Allemagne), 2011
- Ciné-Forum international de Saint-Pétersbourg, Saint-Pétersbourg (Russie), 2011
- Moscou Saint-Pétersbourg, deux capitales, un pays, Toulouse (France), 2010
- Moscou, Saint-Pétersbourg : deux visages de la Russie, Paris (France), 2010
- Festival international du film d'histoire de Pessac, Pessac (France), 2009
- Festival de films ''L'Europe autour de l'Europe'', Paris (France), 2009
- Festival de films russes : Spoutnik au dessus de la Pologne, Varsovie (Pologne), 2009
- Festival de films ''L'Europe autour de l'Europe'', Paris (France), 2008
- Festival du film russe "Vesna" à Paris, Paris (France), 2008
- Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr, Sotchi (Russie), 2008
- Europalia Russia 2005, Bruxelles (Belgique), 2005
- Festival international du film de La Rochelle, La Rochelle (France), 2003
- Festival international du film de Berlin : Berlinale, Berlin (Allemagne), 2002
- Gels et dégels, une autre histoire du cinéma soviétique (1926-1968), Paris (France), 2002
- Festival international du film de Venise / Mostra Internazionale d'Arte Cinematografica, Venise (Italie), 1965

Images et vidéos
 



Source : www.russiancinema.ru