Alexandre SOKOUROV
Александр СОКУРОВ
Alexandre SOKUROV
URSS, 1978, 87mn 
Couleur, fiction
La Voix solitaire de l'homme
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Одинокий голос человека

 

 The Lonely Voice of Man

 Odinoki golos cheloveka

 
Réalisation : Alexandre SOKOUROV ( Александр СОКУРОВ)
Scénario : Youri ARABOV (Юрий АРАБОВ)
D'aprèsdes nouvelles de Andreï Platonov : La rivière Potoudan et Les origines du maître
 
Interprétation
Vladimir_2 DEGTIAREV (Владимир_2 ДЕГТЯРЕВ)
Tatiana GORIATCHEVA (Татьяна ГОРЯЧЕВА)
Andreï GRADOV (Андрей ГРАДОВ)
Irina JOURAVLEVA (Ирина ЖУРАВЛЕВА)
Nikolaï KOTCHEGAROV (Николай КОЧЕГАРОВ)
Lioudmila YAKOVLEVA (Людмила ЯКОВЛЕВА)
 
Images : Sergueï YOURIZDITSKI (Сергей ЮРИЗДИЦКИЙ)
Décors : Vladimir LEBEDEV (Владимир ЛЕБЕДЕВ)
Ingénieur du son : Irina JOURAVLEVA (Ирина ЖУРАВЛЕВА), Vladimir PERSOV (Владимир ПЕРСОВ)
Production : Lenfilm
Date de sortie en Russie : 1987
Distribution en France : Films sans frontières
 
format : 35 mm
Sites : Page sur Allociné, page sur IMDb
Date de sortie en France : 1998-08-25, Site

A noter :
Le film, qui était le film d'études de Sokourov, a été interdit en Union Soviétique jusqu'en 1987

Synopsis
Nikita revient de la guerre définitivement parqué par les épreuves endurées. Il retrouve dans son village Liouba dont il est toujous amoureux. Il l'épouse mais le soir des noces il repart vers la ville. Liouba tente de se suicider.
 

Commentaires et bibliographie
« La Voix Solitaire de l'Homme » (Odinokiy golos cheloveka) d'Alexandre Sokourov (1978), Art et «poïèsis», 2010
SOKOUROV : LES VOIX SOLITAIRES, Hors Champ, 2005
 
Inspiré par les thèmes et la vision du monde évoqués dans les livres d'Andreï Platonov, La Rivière Potudan et Origine du maître, le film tourné par Sokourov avec des moyens extrêmement réduits fut refusé comme film de fin d'études par le VGIK en 1978, puis restauré et montré pendant la perestroïka. La douloureuse renaissance de Nikita, qui porte dans son coeur de jeune ex-soldat le chagrin de la guerre civile, son amour sincère pour Lyuba, la difficile traversée de ce jeune couple étranger l'un à l'autre, les paysages de la province russe pauvre. Ce film, proche du documentaire, révèle un thème sous-jacent dans toute l'oeuvre ultérieure du cinéaste : le tragique intervalle entre la chair et l'esprit. Sokourov met en action un mécanisme de violence contre la Nature et l'Homme à travers la chronique d'événements funestes s'écoulant à la fois dans le corps et l'esprit. L'amour et le goût de vivre sont les rêves inatteignables de ces personnages.
Le film est dédié à Andreï Tarkovski qui a encouragé et soutenu Sokourov tout au long du combat qu'il a mené pour le tourner.
Source : www.jeudepaume.org

Sélections dans les festivals :
- Festival du film russe à Paris, Paris (France), 2020
- Festival du film russe à Paris, Paris (France), 2018
- Festival du film de Locarno, Locarno (Suisse), 2017
- Rétrospective Alexandre Sokourov Aix en Provence / Marseille, Aix en Provence (France), 2015
- Festival national des premiers films "Dvijenie", Omsk (Russie), 2013
- Cycle Alexandre Sokourov au cinéma Grand Action, Paris (France), 2012
- Festival international du film de Moscou, Moscou (Russie), 2011
- Alexandre Sokourov : des pages cachées, Paris (France), 2010
- Festival de cinéma russe ''Premières de Moscou'', Moscou (Russie), 2008
- Festival international du film de Moscou, Moscou (Russie), 2003
- Festival Univerciné Russe de Nantes, Nantes (France), 1999
- Sortie en France en salle du film :, Différentes villes (France), 1998-08-25
- Festival international du film de La Rochelle, La Rochelle (France), 1993
- Festival international du film de Berlin : Berlinale, Berlin (Allemagne), 1989
- Prix "NIKA", Moscou (Russie), 1987

Images et vidéos
 



Photo : Entsiklopedia otetchestvennogo kino