Vitali CHOUNKO
Виталий ШУНЬКО
Vitali SHUNKO
Nikolaï LITOUS
Николай ЛИТУС
Nikolay LITUS
1980, 77mn 
Couleur, fiction
Le Voyage à la campagne du sergent Tsyboulia
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Дачная поездка сержанта Цыбули

 

 Sergeant Tsybulia's Countryside Trip

 Dachnaya poezdka serzhanta Tsybuli

Autres titres : Дача пойздка сержанта Цибул (Original title)
 
Réalisation : Vitali CHOUNKO (Виталий ШУНЬКО), Nikolaï LITOUS (Николай ЛИТУС)
Scénario : Vitali CHOUNKO (Виталий ШУНЬКО), Nikolaï LITOUS (Николай ЛИТУС)
D'aprèsla nouvelle de P. Antonomov L'autographe du sergent Tsyboulia
 
Interprétation
Sergueï_4 IVANOV (Сергей_4 ИВАНОВ) ...sergent Tsyboulia
Vladimir ALEKSEENKO (Владимир АЛЕКСЕЕНКО) ...Karpo
Mikhaïl KOKCHENOV (Михаил КОКШЕНОВ) ...Savka Gorgalo
Nadejda SMIRNOVNA (Надежда СМИРНОВНА) ...Alionka
Nikolaï LITOUS (Николай ЛИТУС)
Stepan OLEKSENKO (Степан ОЛЕКСЕНКО)
Boris SABOUROV (Борис САБУРОВ)
 
Images : Viktor POLITOV (Виктор ПОЛИТОВ)
Décors : Edouard CHEIKINE (Эдуард ШЕЙКИН)
Musique : Ivan KARABITS (Иван КАРАБИЦ)
Production : Studio Dovjenko
Date de sortie en Russie : 09/1980
 

Synopsis
Le jeune sergent Tsyboulia par en mission "à la campagne" sur le front de l'armée allemande, il doit fournir aux partisans des médicaments, des vivres et des explosifs. Il saute en parachute, mais suite à une erreur, tombe, non chez les partisans mais sur un campement ennemi. Il fait prisonnier un Allemand et réussit à s'enfuir à bord d'un train blindé allemand jusqu'au camp des partisans...
 

Commentaires et bibliographie
 
L’héroïsme individuel ou collectif qui agrémente les films de guerre des années 70 demeure une caractéristique formelle de la cinématographie soviétique. Cependant, bien qu’au service de la conjoncture politico-militaire brejnévienne, l’amour pour la patrie laisse parfois place à l’humour tout court. Les images doivent divertir et faire oublier la guerre froide et les rigueurs des futurs conflits militaires. C’est le cas des Aventures du sergent Tsyboula (Partie de campagne du sergent Tsyboula), comédie loufoque de Mykola Litous, réalisée en binôme avec Vitaliї Chounko, relatant les exploits d’un éclaireur parachuté en zone ennemie. Le rôle du sergent est interprété par Serge Ivanov, comédien attitré des Studios Dovjenko de Kiev qui s’est fait connaître dans les célèbres comédies dramatiques de Léonide Bykov Seuls les anciens vont au casse-pipe (1973) et Une deux, les soldats marchaient (1976). Dans Les Aventures du sergent Tsyboula, Ivanov forme un duo comique avec Mykhaïlo Kokchenov, un policier empoté, Gergalo, caricaturé pour la circonstance de manière non moins sympathique. Tous deux sont exposés à des situations saugrenues mais finalement amusantes. Dans ce comique de guerre, le réalisateur Mykola Litous s’applique à détourner les codes du genre, qui exalte les violences spectaculaires, et à livrer une vision affadie de l’armée d’occupation. Le film fait penser à La Grande Vadrouille de Gérard Oury et davantage encore au film de Robert Lamoureux Où est donc passée la Septième compagnie, distribués à l’époque en Union Soviétique. Avec La Mercedes en cavale (1980) de Youriï Lachenko, autre film-poursuite accumulant les exploits des Soviétiques infiltrés dans les lignes allemandes, il permet d’éponger les mauvaises recettes occasionnées par la programmation de mélos sirupeux, indiens ou égyptiens. La même année, Serge Ivanov ajoute occasionnellement son nom au registre pathétique du cinéma de guerre dans le film de Vadim Lyssenko Détachement à destination spéciale. Après une carrière émaillée de succès populaires dans plus d’une cinquantaine de films, il crée en 1991 une unité de production indépendante et réalise Lune de miel, une comédie sur le banditisme ambiant. Véritable star de la stagnation brejnévienne, Serge Ivanov décédera subitement en janvier 2000.
Lubomir Hosejko

Sélections dans les festivals :
- Festival International du Film d'Odessa, Odessa (Ukraine), 2011

Images et vidéos