Kinoglaz

 


- Dernières infos


Agenda

 

Films


Personnes


Ciné-dossiers

 

 

L'association kinoglaz.fr




Search with Google    


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z  Autres 
Les titres et noms en gras renvoient à des fiches plus complètes
Dziga VERTOV
Дзига ВЕРТОВ
Dziga VERTOV
 
Russie, 1918, 119 mn 
documentaire

L'Anniversaire de la Révolution

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Годовщина революции

 

 Anniversary of the revolution

 Godovshchina revolyutsii


 
Réalisation : Dziga VERTOV (Дзига ВЕРТОВ)
Scénario : Dziga VERTOV (Дзига ВЕРТОВ)
 

A noter :
C'est le spécialiste de cinéma, Nikolaï Izvolov, qui, en 2018, a poursuivi le travail commencé par Viktor Listov de recherche , restauration et montage du film de Dziga Vertov qui avait été dispersé en plusieurs fragments et était considéré comme perdu. La première projection de cette version restaurée a eu lieu au festival du film documentaire d'Amsterdam en novembre 2018.

Synopsis
Premier film de Dziga Vertov.
Pendant longtemps le film "L'Anniversaire de la Révolution" a été considéré comme perdu. Il se présente sous la forme d'une suite de chroniques décrivant l'histoire de la révolution de 1917 des événements de février au début de la Guerre civile et de la création des premières coopératives ouvrières. Les spécialistes estiment que ce film est le premier dans le genre du "film de montage" (du film réalisé à partir de chroniques). Les organisateurs du festival IDFA font remarquer que "L'Anniversaire de la révolution" est sans doute le premier long métrage documentaire dans l'histoire du cinéma.
Le film a été restauré avant sa projection au festival d'Amsterdam 2018.
 

Commentaires et bibliographie
« L'ANNIVERSAIRE DE LA RÉVOLUTION » (1918), UN FILM RETROUVÉ DE DZIGA VERTOV, Nikolaï IZVOLOV, Vidéo-conférence, Cinémathèque, 2019
 
L'événement principal du programme de documentaires du Festival de Moscou fut la version restaurée du film "L'Anniversaire de la Révolution" narrant les épisodes historiques allant de février 1917 à la fin de l'année 1918. Ce fut l'oeuvre d'un débutant de 22 ans, le légendaire Dziga Vertov, un novateur dans le cinéma mondial et icône de l'avant-garde ("L'Homme à la caméra", "Kino-glaz", "La Symphonie du Donbass", etc.). Le film passait pour perdu ou même détruit, vu qu'on y voit beaucoup Trotski et jamais Staline. Dès l'époque soviétique, Victor Listov s'était attelé à la tâche de retrouver autant que faire ce pouvaitt ce film. C'est Nikolaï Izvolov, chercheur et spécialiste du cinéma de l'entre-deux-guerres, qui a fini par exhumer et reconstituer le film, y compris les cartons. Ce film est visible en russe avec des sous-titres anglais faits pour la première à Amsterdam. Il y a quelques erreurs de traduction.
Ce même Nikolaï Izvolov est interviewé dans le film que Chris Marker a consacré au réalisateur et documentariste Alexandre Medvedkine dans "Le Tombeau d'Alexandre".

Sélections dans les festivals :
- Festival international du film de Moscou, Moscou (Russie), 2019
- Festival international du film documentaire d'Amsterdam : IDFA, Amsterdam (Pays-Bas), 2018


Vos remarques