Kinoglaz

 

Agenda

- Dernières infos

Festivals

 

Films

DVD

- Films en ligne

Personnes

Articles

Production

Histoire

Conférences et séminaires


Bibliographie


Événements en cours

 

Prix

Box office

 

Statistiques

 

Partenariats

 

Plan du site

Liens

Contacts


Search with Google    


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z  Autres 
Les titres et noms en gras renvoient à des fiches plus complètes
Artavazd PELECHIAN
Артавазд ПЕЛЕШЯН
Artavazd PELESHIAN
 
URSS (Biélorussie), 1970, 10 mn 
Noir et blanc, muet, documentaire

Les Habitants

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Обитатели

 

 The Inhabitants

 Obitateli


 
Réalisation : Artavazd PELECHIAN (Артавазд ПЕЛЕШЯН)
Production : Bielorus Film
 

Synopsis
Agressions perpétrées par l’homme contre la nature et menace que constitue la destruction de l’harmonie naturelle.
 

Commentaires et bibliographie
ARTAVAZD PÉLÉCHIAN Une symphonie du monde, Claire Déniel et Marguerite Vappereau (dir.), YELLOW NOW, 2016
 
Le film semble s'organiser autour d'une grande menace aux allures de la rumeur ; une représentation du chaos au travers des fugues apocalyptiques de troupeaux d'animaux, terrorisés, dont les regards caméra semblent quelquefois des appels désespérés, mais dont l'inertie dans la fuite trouve le contrepoint avec l'envol apaisé de nuées d'oiseaux échappant à la terre et aux hommes, qui la colonisent au bruit des fusils.
Source : www.artavazd-pelechian.net

" Le film est construit sur l'idée d'une relation pleine d'humanité avec la nature et le monde animal. Il est question bien sûr des agressions perpétrées par l'homme contre la nature, et de la menace que constitue la destruction de l'harmonie naturelle ".
A. Pelechian , www.artavazd-pelechian.net

Sélections dans les festivals :
- Cinémathèque de Toulouse : Tarkovski et autres poètes du cinéma soviétique, Toulouse (France), 2014
- Lisbon and Estoril Film Festival, Estoril (Portugal), 2012
- Mois du documentaire, Différentes villes (France), 2011
- Festival de cinéma de Douarnenez, Douarnenez (France), 2009


Vos remarques