Kinoglaz

 

Agenda

- Dernières infos

Sur les écrans

Festivals

 

Films

DVD

- Films en ligne

Personnes

Articles

Production

Histoire

Conférences et séminaires


Bibliographie


Événements en cours

 

Prix

Box office

 

Statistiques

 

Partenariats

 

Plan du site

Liens

Contacts


Search with Google    


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z  Autres 
Les titres et noms en gras renvoient à des fiches plus complètes
Yakov PROTAZANOV
Яков ПРОТАЗАНОВ
Yakov PROTAZANOV
 
URSS, 1930, 83 mn 
Noir et blanc, muet, fiction

La Fête de Saint Iorgen

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Праздник святого Йоргена

 

 Prazdnik sviatovo Iorguena

 Prazdnik sviatovo Iorguena


 
Réalisation : Yakov PROTAZANOV (Яков ПРОТАЗАНОВ)
Scénario : Ilia ILF (Илья ИЛЬФ), Evgueni PETROV (Евгений ПЕТРОВ), Yakov PROTAZANOV (Яков ПРОТАЗАНОВ)
D'après le roman le roman éponyme de Garald Bergsted
 
Interprétation
Igor ARKADINE (Игорь АРКАДИН)
Anatoli GORIOUNOV (Анатолий ГОРЮНОВ)
Igor ILINSKI (Игорь ИЛЬИНСКИЙ)
Mikhaïl KLIMOV (Михаил КЛИМОВ)
Anatoli KTOROV (Анатолий КТОРОВ)
Leonid OBOLENSKI (Леонид ОБОЛЕНСКИЙ)
Vladimir OURALSKI (Владимир УРАЛЬСКИЙ)
Maria STRELKOVA (Мария СТРЕЛКОВА)
 
Images : Piotr ERMOLOV (Пётр ЕРМОЛОВ)
Décors : Anatoli ARAPOV (Анатолий АРАПОВ), Vladimir BALLIOUZEK (Владимир БАЛЛЮЗЕК), Sergueï KOZLOVSKI (Сергей КОЗЛОВСКИЙ)
Ingénieur du son : Nikolaï OZORNOV (Николай ОЗОРНОВ)
Production : Mejrabpomfilm (Межрабпомфильм)
Restauration : sonorisation en 1935 par Protazanov.
Date de sortie en Russie : 25/08/1930
 

Synopsis
A la veille d’une fête religieuse, le voleur Korkis, qui vient de s’évader de prison, et son complice Schultz se trouvent sur le parvis du temple et, à la vue de la richesse étalée par les moines mercantiles, décident de voler le temple. Korkis y pénètre la nuit, mais Schultz, poursuivi par la police, n’a pas réussi à venir ouvrir les portes comme prévu pour que sorte Korkis. Celui-ci, pris au dépourvu le matin de la fête où se pressent déjà les fidèles, prend des vêtements d’église et se fait passer pour Saint-Iorgen. Mais le commissaire le reconnaît et le dénonce au supérieur. Celui-ci pour le confondre lui demande de réaliser un miracle. Korkis s’exécute en soignant un prétendu boîteux, qui n’est en fait que son complice Schultz. Les pères du temple que la présence du nouveau « saint » perturbe convainquent Korkis de partir pour l’étranger après lui avoir donné une « compensation » et un passeport. Korkis quitte la ville avec Schultz et emmène avec lui la fille du supérieur.
 

Commentaires et bibliographie
Les origines du cinéma soviétique : un regard neuf, Myriam TSIKOUNAS, Cerf, 1992
 
"Le nouveau film de Protazanov, La Fête de St-Iorgen, (…) est une comédie antireligieuse quelque peu superficielle, mais fraîche et gaie. Le léger parfum de romantisme élégant, vieilli, du Procès des 3 millions, se fait nettement sentir dans le film. Bien sûr, le brigand habile et séduisant, représenté par Ktorov et son Sancho Pança, le deuxième escroc, Ilinski, avec ses éternels petits trucs, sont tous deux des personnages sympathiques. Mais à côté de cela, le film révèle de façon foudroyante la vénalité et la duperie de l’Eglise (catholique), et le lien entre l’Eglise et le gouvernement capitaliste est montré de façon si évidente, qu’il est difficile de ne pas pardonner au film son romantisme à bon marché. La Fête de Saint-Iorgen est loin des voies magistrales du cinéma soviétique, mais à une étape donnée de notre action culturelle, il garde en lui des qualités positives." N.V.1930 (cité dans Le cinéma russe et soviétique, Jean-Loup Passek, Centre Pompidou)

Sélections dans les festivals :
- L'URSS des cinéastes à la Cinémathèque française. 1917-1945 : deuxième partie, Paris (France), 2017
- L'URSS des cinéastes à la Cinémathèque française. 1917-1945 : première partie, Paris (France), 2017
- Festival international du film de La Rochelle, La Rochelle (France), 2014
- Journées du cinéma muet de Pordenone, Pordenone (Italie), 2014
- Festival "Vive le cinéma de Russie", Saint-Pétersbourg (Russie), 2011
- Festival international des premiers films "Esprit du feu", Khanty Mansiïsk (Russie), 2008
- Festival international du film de Moscou, Moscou (Russie), 2004
- Festival international du film de Berlin : Berlinale, Berlin (Allemagne), 1982

Images et vidéos
 
 


Vos remarques