Kinoglaz

 

Agenda

- Dernières infos

Sur les écrans

Festivals

 

Films

DVD

- Films en ligne

Personnes

Articles

Production

Histoire

Conférences et séminaires


Bibliographie


Événements en cours

 

Prix

Box office

 

Statistiques

 

Partenariats

 

Plan du site

Liens

Contacts


Search with Google    


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z  Autres 
Les titres et noms en gras renvoient à des fiches plus complètes
Abram ROOM
Абрам РООМ
Abram ROOM
 
URSS, 1927, 74 mn 
Noir et blanc, muet, fiction

Trois dans un sous-sol

Trois de la rue Miechanskaïa

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Третья Мещанская

 

 Bed and Sofa

 Tretya Meshthanskaya


Autres titres : Ménage à trois
 
Réalisation : Abram ROOM (Абрам РООМ)
Scénario : Viktor CHKLOVSKI (Виктор ШКЛОВСКИЙ), Abram ROOM (Абрам РООМ)
 
Interprétation
Nikolaï BATALOV (Николай БАТАЛОВ) ...Batalov, le mari
Vladimir FOGEL (Владимир ФОГЕЛЬ) ...Foguel
Lioudmila SEMENOVA (Людмила СЕМЕНОВА) ...Lioudmila, la femme de Batalov
Maria YAROTSKAIA (Мария ЯРОЦКАЯ) ...Le portier
Leonid YOURENEV (Леонид ЮРЕНЕВ) ...Le portier
 
Images : Grigori GUIBER (Григорий ГИБЕР)
Décors : Vassili RAKHALS (Василий РАХАЛЬС), Sergueï YOUTKEVITCH (Сергей ЮТКЕВИЧ)
Production : Sovkino
Date de sortie en Russie : 15/03/1927
 

A noter :
Le film n'a pas été entièrement conservé

DVD avec sous-titres
Editeur : Bach Films.
Sous-titres : FR
Editeur : Editions Montparnasse. 2009.
Sous-titres : FR

Synopsis
Nikolaï et sa femme Lioudmila, jeunes mariés, vivent dans un sous-sol au 3, rue Miechanskaïa (le nom de la rue signifie « bourgeoise ») à Moscou. Nikolaï rencontre par hasard Vladimir, ancien camarade d’armée, nouvellement arrivé dans la capitale et à la recherche d’un logement. Il l’accueille chez lui : il dormira sur le sofa. Appelé en déplacement pour quelque temps, Nikolaï confie sa femme à son ami Vladimir. Mais à son retour il constate que Lioudmila et Vladimir sont amoureux l’un de l’autre. De dépit il part s’installer dans son bureau. Mais au bout de quelque temps, ne supportant plus cette situation, il retourne à la maison et s’installe sur le sofa précédemment occupé par Vladimir devenu entre temps le nouveau mari de Lioudmila. Mais après son mariage, Vladimir est beaucoup moins prévenant à l’égard de Lioudmila qui, déçue, tente un nouveau rapprochement avec Nikolaï. Bientôt elle annonce qu’elle attend un bébé. Aucun des deux pères possibles ne veut assumer la paternité : ils se mettent d’accord pour proposer à Lioudmila d’avorter. Celle-ci refuse et décide de quitter les deux hommes pour aller refaire sa vie ailleurs…
 

Commentaires et bibliographie
Entre la chambre à coucher et le chantier Trois DVD soviétiques des années trente. Éditions Montparnasse., Emile BRETON, humanite.fr, 2009
Les origines du cinéma soviétique : un regard neuf, Myriam TSIKOUNAS, Cerf, 1992
 
Room semble absorbé en premier lieu par l’attitude psychologique et physique des hommes envers les femmes. C’était là le thème fondamental de son film le plus connu, Trois dans un sous-sol, qui fut bien accueilli dans la plupart des pays, bien qu’il n’ait pas été autorisé en projection publique en Grande-Bretagne, même après que certaines coupures y eurent été effectuées. Cependant il fut projeté, en privé, à la Film Society, à Londres, le 7 avril 1929.
Le thème sociologique de Trois dans un sous-sol correspondait au mouvement général qui, avouant franchement l’égoïsme des hommes, tendait à élever le niveau social des femmes. (…) Dans les deux premiers tiers de son traitement de l’éternel triangle, il atteignit presque la perfection, mais lorsque vint le moment d’introduire une conception morale dans son film, il accepta de conférer à la femme un sentiment maternel banal et sentimental qui détruisait ainsi l’intensité dramatique du film, mais réalisait son intention sociologique. De plus, il était évident que cette contradiction soudaine, qui donnait une faible conclusion à un film d’autre part brillant, était due à une concession à la politique des producteurs, à savoir, décourager l’avortement en Russie (…)
Je pense que Trois dans un sous-sol, malgré l’échec de ses séquences terminales, était un exemple d’une représentation purement psychologique, intime, cinématographique du caractère humain. Paul Rotha. The film till now.

Sélections dans les festivals :
- Festival du film russe à Paris, Paris (France), 2019
- L'URSS des cinéastes à la Cinémathèque française. 1917-1945 : deuxième partie, Paris (France), 2017
- Fondation Jérôme Seydoux. Octobre 1917, une révolution en images, Paris (France), 2017
- Festival du film russe à Paris, Paris (France), 2016
- Festival international du film de Tromso : TIFF, Tromso (Norvège), 2016
- Fondation Jérôme Seydoux. L'âge d'or du cinéma muet russe (1908-1934), Paris (France), 2015
- Festival international du film de La Rochelle, La Rochelle (France), 2014
- Festival de cinéma russe à Stockholm et Uppsala 'KinoRurik', Stockholm (Suède), 2013
- Festival international du cinéma contemporain «Zavtra / 2morrow», Moscou (Russie), 2012
- Semaine de cinéma russe à Berlin, Berlin (Allemagne), 2011
- Festival de films russes : Spoutnik au dessus de la Pologne, Varsovie (Pologne), 2011
- Journées du cinéma muet de Pordenone, Pordenone (Italie), 2010
- Festival international du film de Berlin : Berlinale, Berlin (Allemagne), 2007
- Festival international du film de Moscou, Moscou (Russie), 2007
- Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr, Sotchi (Russie), 2007
- Festival Univerciné Russe de Nantes, Nantes (France), 2006
- Europalia Russia 2005, Bruxelles (Belgique), 2005
- Festival international du film de La Rochelle, La Rochelle (France), 1994

Images et vidéos
 
Film with English subtitles : Film with English subtitles : Click here

 


Vos remarques