Kinoglaz

 

Agenda

- Dernières infos

Sur les écrans

Festivals

 

Films

DVD

- Films en ligne

Personnes

Articles

Production

Histoire

Conférences et séminaires


Bibliographie


Événements en cours

 

Prix

Box office

 

Statistiques

 

Partenariats

 

Plan du site

Liens

Contacts


Search with Google    


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z  Autres 
Les titres et noms en gras renvoient à des fiches plus complètes
Alexandre MINDADZE
Александр МИНДАДЗЕ
Alexander MINDADZE
 
Russie / Allemagne / Royaume Uni, 2015, 110 mn 
fiction

Cher Hans, brave Piotr

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Милый Ханс, дорогой Пётр

 

 My good Hans

 Milyï Hans, dorogoï Piotr


 
Réalisation : Alexandre MINDADZE (Александр МИНДАДЗЕ)
Scénario : Alexandre MINDADZE (Александр МИНДАДЗЕ)
 
Interprétation
Jakob DIEHL (Якоб ДИЛЬ)
Birgit MINICHMAY (Биргит МИНИХМАЙР)
Marc WASCHKE (Марк ВАШКЕ)
Marc HOSEMANN (Марк ХОЗЕМАНН)
Rosa KHAIROULLINA (Роза ХАЙРУЛЛИНА)
Andrious DARIALA (Андрюс ДАРЯЛА)
Svetlana KOSSOLAPOVA (Светлана КОСОЛАПОВА)
Anguelina RIMACHEVSKAIA (Ангелина РИМАШЕВСКАЯ)
Evgueni SARMONT (Евгений САРМОНТ)
Anna SKIDANOVA (Анна СКИДАНОВА)
 
Images : Oleg MOUTOU (Олег МУТУ)
Décors : Kirill CHOUVALOV (Кирилл ШУВАЛОВ), Ekaterina KHIMITCHEVA (Екатерина ХИМИЧЕВА)
Musique : Valeri SIVER (Валерий СИВЕР)
Produit par : Lisa ANTONOVA (Лиза АНТОНОВА), Heino DECKERT (Хайно ДЕККЕРТ), Alexandre MINDADZE (Александр МИНДАДЗЕ)
 

Prix et récompenses :
Meilleur scénario Alexandre MINDADZE , Prix de l'Aigle d'or, Moscou (Russie), 2016
Meilleur film Prix de la Guilde des historiens et critiques de cinéma, Moscou (Russie), 2016
Meilleure réalisation Alexandre MINDADZE , Prix de la Guilde des historiens et critiques de cinéma, Moscou (Russie), 2016
Meilleur scénario Alexandre MINDADZE , Prix de la Guilde des historiens et critiques de cinéma, Moscou (Russie), 2016
Meilleure image Oleg MOUTOU , Prix de la Guilde des historiens et critiques de cinéma, Moscou (Russie), 2016
Meilleur rôle masculin Jakob DIEHL , Prix de la Guilde des historiens et critiques de cinéma, Moscou (Russie), 2016
Meilleur scénario Alexandre MINDADZE , Prix "NIKA", Moscou (Russie), 2016
Meilleur film de fiction Prix "NIKA", Moscou (Russie), 2016
Meilleur film Prix de la Guilde des historiens et critiques de cinéma, Moscou (Russie), 2016
Meilleure réalisation Alexandre MINDADZE , Prix de la Guilde des historiens et critiques de cinéma, Moscou (Russie), 2016
Meilleur scénario Alexandre MINDADZE , Prix de la Guilde des historiens et critiques de cinéma, Moscou (Russie), 2016
Meilleure image Oleg MOUTOU , Prix de la Guilde des historiens et critiques de cinéma, Moscou (Russie), 2016
Meilleur rôle masculin Jakob DIEHL , Prix de la Guilde des historiens et critiques de cinéma, Moscou (Russie), 2016
Prix du journal "Kommersant Weekend" Festival international du film de Moscou, Moscou (Russie), 2015

Synopsis
L’histoire strictement personnelle et pleine d’émotions de Piotr, ingénieur soviétique, et de Hans, son collègue allemand commandité pour venir travailler en Union Soviétique dans une usine de verrerie : recherches en commun avec utilisation des technologies allemandes dans une usine soviétique. La brigade venue d’Allemagne travaille avec les spécialistes russes et cela ressemble à un mécanisme bien huilé. Mais dans ce mécanisme il y a un maillon faible et c’est lui, l’ingénieur Hans. Lors de la fusion du nouveau verre, moment crucial, Hans commet une erreur. Les conséquences sont désastreuses : explosion du four, victimes humaines et enquête lancée par les services spéciaux soviétiques. Désormais, son binôme Piotr représente un danger : il est l’unique témoin de ses actes devant le four et l’autre héros principal de l’histoire. Hans se retrouve dans une dépendance inattendue vis-à-vis de Piotr, lié à lui par la peur d’être découvert. Mais en fait, Piotr dépend autant sinon plus de Hans : si les faits sont révélés, la présence même de Piotr à côté du four signifie la possibilité d’être accusé de sabotage selon l’esprit du temps. Bref, ils sont attachés par une même chaîne. Mais paradoxalement la méfiance mutuelle se transforme en sympathie muette et ensuite en amitié. Bien qu’ils ne communiquent que par gestes, ils se comprennent sans mots et inventent leur propre langue. Hans se voit en Piotr. Physiquement ils se ressemblent même. Et tous les deux ont des enfants en bas âge. Mais craignant non seulement la possible accusation mais Hans lui-même et ses visites et l’amitié dangereuse avec un spécialiste étranger, Piotr fuit en cachette la ville avec femme et enfants. Et Hans, à la place du soulagement après la disparition d’un témoin gênant, éprouve un soudain sentiment de perte.
 

Sélections dans les festivals :
- Festival international du film "Molodist", Kiev (Ukraine), 2017
- Russian film symposium. Université de Pittsburgh, Pittsburgh (USA), 2017
- Festival international du film de Rotterdam, Rotterdam (Pays-Bas), 2016
- Prix de la Guilde des historiens et critiques de cinéma, Moscou (Russie), 2016
- Prix "NIKA", Moscou (Russie), 2016
- Prix de l'Aigle d'or, Moscou (Russie), 2016
- Prix de la Guilde des historiens et critiques de cinéma, Moscou (Russie), 2016
- Festival international du film "Molodist", Kiev (Ukraine), 2016
- Semaine de cinéma russe à Berlin, Berlin (Allemagne), 2015
- Semaine du nouveau cinéma russe à Paris : Regards de Russie, Paris (France), 2015
- Festival de cinéma russe ''Une fenêtre sur l'Europe'' , Vyborg (Russie), 2015
- Festival international du film de Moscou, Moscou (Russie), 2015


Vos remarques