Kinoglaz

 

Agenda

- Dernières infos

Sur les écrans

Festivals

 

Films

DVD

- Films en ligne

Personnes

Articles

Production

Histoire

Conférences et séminaires


Bibliographie


Événements en cours

 

Prix

Box office

 

Statistiques

 

Partenariats

 

Plan du site

Liens

Contacts


Search with Google    


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Les titres et noms en gras renvoient à des fiches plus complètes
Réalisateur,
Scénariste
 
Né en 1984, URSS (Russie)
 
 

Roma JIGAN

Рома ЖИГАН
Roma ZHIGAN

Extrait de la filmographie
 
Réalisateur
2017 - Russian hip-hop Beef (Russian hip-hop Beef) [documentaire]
 
Scénariste
2017 - Russian hip-hop Beef (Russian hip-hop Beef) de Roma JIGAN [documentaire]

Biographie
Le vrai nom du rapper est Roman Tchoumakov. Il est né le 8 avril 1984 à Moscou et a grandi dans le quartier de Brateevo. Il arrête l’école à 15 ans et commence sa carrière musicale en intégrant le groupe B.I.M., créé par le producteur V. Ferapontov. Son pseudonyme est alors Tchouma (abréviation de son nom de famille mais aussi « la peste »). Comme membre de ce groupe, il enregistre en 2002 son premier disque « Une Vie de Chien ». Cette même année 2002, sa carrière s’interrompt car il est inculpé pour cambriolage et vol de voitures. Condamné à 3,5 ans de prison il purge sa peine dans la région de Tambov. Libéré en 2006, il redevient artiste sous le nom de Jigan. En 2009, il participe au show télé « Bataille pour le respect 3 » qu’il remporte. Il verse à nouveau dans la délinquance quand en 2011, avec des acolytes masqués, il force la porte d’une chambre d’hôtel occupée par des rappers, le Russe Oxxxymiron et l’Allemand Schokk. Il oblige ce dernier à s’agenouiller et s’excuser puis il gifle. Le tout est filmé, tourne sur youtube. Le 12 décembre 2013, il est à nouveau accusé de vol mais comme il se trouve à ce moment-là en tournée à l’étranger, il n’est arrêté qu’en juin 2014. Il nie les faits mais est néanmoins condamné à un an de prison et se retrouve dans une colonie pénitentiaire dans la région de Lipetsk. Il y donne en décembre 2014 un concert pour ses codétenus. En 2015, 37 collègues rappers enregistrent « Gens Libres », un disque de soutien demandant sa libération.
Entre 2008-2018 : trois albums studio.
Entre 2009-2016 : neuf clips.
Il a donc toute sa légitimité pour tourner le film « Russian Hip Pop Beef » sur le rap russe avec plus de 70 autres rappers.
 
Vos remarques