Kinoglaz

 

Agenda

- Dernières infos

Sur les écrans

Festivals

 

Films

DVD

- Films en ligne

Personnes

Articles

Production

Histoire

Conférences et séminaires


Bibliographie


Événements en cours

 

Prix

Box office

 

Statistiques

 

Partenariats

 

Plan du site

Liens

Contacts


Search with Google    


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Les titres et noms en gras renvoient à des fiches plus complètes
Réalisateur,
Scénariste,
Acteur,
Producteur
 
Né en 1944, URSS
 
 

Sergueï SOLOVIOV

Сергей Александрович СОЛОВЬЕВ
Sergey SOLOVYOV

Extrait de la filmographie
 
Réalisateur
2016 - Ke-Dy / Les Baskets (Ке-Ды) [fiction, 96 mn]
2010 - De la même classe (Одноклассники) [fiction, 100 mn]
2009 - Anna Karenina (Анна Каренина) [fiction, 160 mn]
2009 - 2-Assa-2 (2-Асса-2) [fiction, 120 mn]
2003 - De l'amour (О любви) [fiction, 112 mn]
2000 - L'Age tendre (Нежный возраст) [fiction, 115 mn]
1994 - Trois sœurs (Три сестры) [fiction, 120 mn]
1991 - Une maison sous le ciel étoilé (Дом под звездным небом) [fiction, 121 mn]
1989 - Rose noire – emblème de la tristesse, rose rouge – emblême de l’amour (Черная роза - эмблема печали, красная роза - эмблема люб) [fiction, 140 mn]
1988 - Assa (Асса) [fiction, 153 mn]
1986 - Le Pigeon sauvage (Чужая Белая и Рябой) [fiction, 99 mn]
1982 - Les Elus (Избранные) [fiction, 140 mn]
1982 - Héritière directe (Наследница по прямой) [fiction, 95 mn]
1980 - Le Sauveur (Спасатель) [fiction, 101 mn]
1976 - Mélodies des nuits blanches (Мелодии белой ночи) [fiction, 97 mn]
1975 - Cent jours après l’enfance (Сто дней после детства) [fiction, 94 mn]
1972 - Le Maître de poste (Станционный смотритель) [fiction, 68 mn]
1971 - Egor Boulytchev et les autres (Егор Булычев и другие) [fiction, 90 mn]
1969 - De n'avoir rien à faire (От нечего делать) [fiction, 25 mn]
 
Scénariste
2016 - Harms (Хармс) de Ivan BOLOTNIKOV [fiction, 95 mn]
2009 - Anna Karenina (Анна Каренина) de Sergueï SOLOVIOV [fiction, 160 mn]
2009 - 2-Assa-2 (2-Асса-2) de Sergueï SOLOVIOV [fiction, 120 mn]
2003 - De l'amour (О любви) de Sergueï SOLOVIOV [fiction, 112 mn]
2000 - Les Musiciens de Brême et Cie (Бременские музыканты и Co) de Alexandre ABDOULOV [fiction, 92 mn]
2000 - L'Age tendre (Нежный возраст) de Sergueï SOLOVIOV [fiction, 115 mn]
1994 - Trois sœurs (Три сестры) de Sergueï SOLOVIOV [fiction, 120 mn]
1993 - Amour et prison (Тюремный романс) de Evgueni TATARSKI [fiction, 99 mn]
1991 - Une maison sous le ciel étoilé (Дом под звездным небом) de Sergueï SOLOVIOV [fiction, 121 mn]
1991 - La Folle (Шальная баба)
1989 - Rose noire – emblème de la tristesse, rose rouge – emblême de l’amour (Черная роза - эмблема печали, красная роза - эмблема люб) de Sergueï SOLOVIOV [fiction, 140 mn]
1989 - Jours d’un homme (Дни человека)
1988 - Assa (Асса) de Sergueï SOLOVIOV [fiction, 153 mn]
1988 - Le Moine noir (Черный монах) de Ivan DYKHOVITCHNY [fiction, 88 mn]
1986 - Le Pigeon sauvage (Чужая Белая и Рябой) de Sergueï SOLOVIOV [fiction, 99 mn]
1983 - Quand on jouait Bach (Когда играли Баха)
1982 - Les Elus (Избранные) de Sergueï SOLOVIOV [fiction, 140 mn]
1982 - Héritière directe (Наследница по прямой) de Sergueï SOLOVIOV [fiction, 95 mn]
1980 - Le Sauveur (Спасатель) de Sergueï SOLOVIOV [fiction, 101 mn]
1976 - Mélodies des nuits blanches (Мелодии белой ночи) de Sergueï SOLOVIOV [fiction, 97 mn]
1975 - Cent jours après l’enfance (Сто дней после детства) de Sergueï SOLOVIOV [fiction, 94 mn]
1972 - Le Maître de poste (Станционный смотритель) de Sergueï SOLOVIOV [fiction, 68 mn]
1971 - Egor Boulytchev et les autres (Егор Булычев и другие) de Sergueï SOLOVIOV [fiction, 90 mn]
1969 - Le Bonheur familial (Семейное счастье) de Différents réalisateurs [fiction, 89 mn]
1969 - De n'avoir rien à faire (От нечего делать) de Sergueï SOLOVIOV [fiction, 25 mn]
 
Acteur
2000 - L'Age tendre (Нежный возраст) de Sergueï SOLOVIOV [fiction, 115 mn]
 
Producteur
2010 - De la même classe (Одноклассники) de Sergueï SOLOVIOV [fiction, 100 mn]
2009 - Anna Karenina (Анна Каренина) de Sergueï SOLOVIOV [fiction, 160 mn]
2009 - 2-Assa-2 (2-Асса-2) de Sergueï SOLOVIOV [fiction, 120 mn]
2003 - De l'amour (О любви) de Sergueï SOLOVIOV [fiction, 112 mn]
 
Co-réalisateur
1969 - Le Bonheur familial (Семейное счастье) de Différents réalisateurs [fiction, 89 mn]

Auteur :

Prix et récompenses :
Artiste émérite de la République de Russie (1976)
Prix pour sa contribution au cinéma international, Festival international du film de Sofia, Bulgarie, 2010
Cent jours après l’enfance :
Meilleure réalisation, Festival international du film de Berlin : Berlinale, Berlin (Allemagne), 1975
Assa :
Prix "Nika" pour les meilleurs décors,1988
17,8 millions de spectateurs en 1988 (13ème place)
Le Sauveur :
Mention spéciale à Venise, 1980
Cent jours après l’enfance :
Prix du Komsomol Lenine (Sergueï Soloviev), 1976
Prix de l'Etat (Sergueï Soloviev), 1977
Le Pigeon sauvage :
Prix spécial au festival de Venise, 1986
Prix de l'Union Soviétique du meilleur film pour enfants, 1987
Héritière directe :
Prix du meilleur film à Salerno, 1983
L'Age tendre :
Premier prix et prix de la critique au Festival de Sotchi, 2001
De n'avoir rien à faire :
Jury Prize “For the Best Feature Film”, diploma of the journal “Film Art” for a talented debut at the 7 th festival of the Film Institute VGIK

Biographie
Sergueï Soloviev est né à Kiem (Carélie – Russie) le 25 août 1944. Tout en faisant ses études, il fut de 1960 à 1962 acteur au Grand théâtre dramatique de Léningrad et il travaillait également à la télévision. En 1969 il est diplômé de la faculté de mise en scène du VGIK (Institut national de la cinématographie) où il fut l’élève de M. Romm et A. Stolper. En 1993, Sergueï Soloviev met en scène au théâtre différentes pièces dont La Mouette de Tchékhov au théâtre de la Taganka et Oncle Vania de Tchékhov au théâtre Mali de Léningrad. Depuis 1985 il est professeur au VGIK.
Plusieurs de ses films ont obtenu des prix à des festivals internationaux notamment l’ours d’argent à Berlin-75 pour Cent jours après l’enfance, le Prix spécial du jury à Venise-86 pour Le Pigeon sauvage et le Prix spécial Kinotavr-92 pour La Maison sous le ciel étoilé.
 
Vos remarques