Acteur
Né en 1935, URSS (Arménie)
 
Décédé en 2020
Armen DJIGARKHANYAN
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
Армен Борисович ДЖИГАРХАНЯН
Armen DZHIGARKHANYAN
Extrait de la filmographie
 
Acteur
2012 - L'Amour en URSS (Любовь в СССР) de Karen CHAKHNAZAROV [fiction, 89 mn]
2010 - Hamlet XXIème siècle (Гамлет ХХI век) de Youri KARA [fiction, 145 mn]
2010 - Le Petit poisson d'or dans la ville de N (Золотая рыбка в городе Н) de Stepan POUTCHINIAN [fiction, 90 mn]
2010 - Le Vilain petit canard (Гадкий утёнок) de Garri BARDINE [animation, 76 mn]
2009 - Oh, veinard ! (О, счастливчик!) de Edouard PARRI [fiction, 85 mn]
2009 - Youri Olecha. Surnommé 'l'écrivain' (Юрий Олеша. По кличке 'писатель') de Roman LIBEROV [documentaire, 48 mn]
2008 - L'Empire disparu (Исчезнувшая империя) de Karen CHAKHNAZAROV [fiction, 105 mn]
2008 - Le Meilleur film (Самый лучший фильм) de Kirill KOUZINE [fiction, 104 mn]
2008 - Le Fantôme (Домовой) de Karen OGANESSIAN [fiction, 104 mn]
2008 - Le Sourire de Dieu ou une pure histoire d'Odessa (Улыбка Бога, или чисто одесская история) de Vladimir ALENIKOV [fiction, 125 mn]
2007 - Vanetchka (Ванечка) de Elena NIKOLAEVA [fiction, 100 mn]
2007 - Yarik (Ярик) de Cécile HENRY , Aleksandr LASLO [fiction, 78 mn]
2007 - Roud et Sem (Руд и Сэм) de Grigori GUIARDOUCHIAN [fiction, 95 mn]
2007 - Joconde sur asphalte (Джоконда на асфальте) de Vladimir NAOUMOV [fiction, 114 mn]
2001 - La Montre sans aiguilles (Часы без стрелок) de Vladimir NAOUMOV [fiction, 112 mn]
1997 - Don Quichotte revient (Дон Кихот возвращается) de Oleg GRIGOROVITCH , Vassili LIVANOV [fiction, long métrage]
1995 - La Fille américaine (Американская дочь) de Karen CHAKHNAZAROV [fiction, 98 mn]
1995 - Shirly-Myrli (Ширли-мырли) de Vladimir MENCHOV [fiction, 143 mn]
1993 - Rêves (Сны) de Karen CHAKHNAZAROV [fiction, 78 mn]
1992 - Roi blanc, Dame rouge (Белый король, Красная королева) de Sergueï BODROV [fiction, 90 mn]
1992 - A Odessa, il fait beau, mais il pleut à Little Odessa (На Дерибасовской хорошая погода, или На Брайтон-Бич опять идут дожди) de Leonid GAIDAI [fiction, 95 mn]
1991 - L'Assassin du tsar (Цареубийца) de Karen CHAKHNAZAROV [fiction, 104 mn]
1990 - Passeport (Паспорт) de Gueorgui DANELIA [fiction, 103 mn]
1990 - Le Loup gris et le petit chaperon rouge (Серый волк энд красная шапочка) de Garri BARDINE [animation, 27 mn]
1989 - Le Charretier et le roi (Биндюжник и король) de Vladimir ALENIKOV [fiction, 169 mn]
1988 - La Ville zéro (Город зеро) de Karen CHAKHNAZAROV [fiction, 103 mn]
1987 - La Vie de Klim Samguine (Жизнь Клима Самгина) de Viktor TITOV [1008 mn]
1983 - Le Rivage (Берег) de Aleksandr ALOV , Vladimir NAOUMOV [fiction, 141 mn]
1982 - Il était une fois un chien (Жил-был пёс) de Edouard NAZAROV [animation, 11 mn]
1980 - Téhéran-43 (Тегеран-43) de Aleksandr ALOV , Vladimir NAOUMOV [fiction, 192 mn]
1979 - On ne change pas le lieu d’un rendez-vous (Место встречи изменить нельзя) de Stanislav GOVOROUKHINE [fiction, série TV, 362 mn]
1978 - Yaroslavna, reine de France (Ярославна, королева Франции) de Igor MASLENNIKOV [fiction, 98 mn]
1977 - Le Chien du jardinier (Собака на сене) de Yan FRID [fiction, 138 mn]
1977 - Roudine (Рудин) de Konstantin VOINOV [fiction, 95 mn]
1975 - Diamants pour la dictature du prolétariat (Бриллианты для диктатуры пролетариата) de Grigori KROMANOV [fiction, 151 mn]
1975 - Bonjour, je suis votre tante! (Здравствуйте, я ваша тётя!) de Viktor TITOV [fiction TV, 98 mn]
1975 - Récit à propos d'une chose simple (Рассказ о простой вещи) de Leonid MENAKER [film TV, 86 mn]
1974 - L'Automne (Осень) de Andreï SMIRNOV [fiction, 93 mn]
1973 - Et alors j'ai dit non! (И тогда я сказал – нет!) de Pavel ARSENOV [fiction, 79 mn]
1971 - La Couronne de l’empire russe 2e partie (Корона Российской империи или Снова неуловимые) de Edmond KEOSSAIAN [fiction, 69 mn]
1971 - Parle-moi de toi (Расскажи мне о себе) de Sergueï MIKAELIAN [fiction, 93 mn]
1970 - La Mouette (Чайка) de Youli KARASSIK [fiction, 100 mn]
1968 - Les Nouvelles aventures des insaisissables (Новые приключения неуловимых) de Edmond KEOSSAIAN [fiction, 82 mn]
1967 - Le Triangle (Треугольник) de Guenrikh MALIAN [fiction, 85 mn]
1965 - Bonjour c'est moi ! (Здравствуй, это я!) de Frounze DOVLATIAN [fiction, 139 mn]

Biographie
Acteur de théâtre, cinéma et TV, metteur en scène, enseignant russe, arménien et soviétique.
Né le 3 octobre 1935 à Erevan (Arménie soviétique) dans une famille arménienne (Arméniens de Tiflis) cultivée et volontiers russophone. Sa mère était férue de théâtre et d’opéra. Après le baccalauréat en 1952, il monte à Moscou mais rate l’examen d’entrée au GITIS (Institut d’Etat de l’Art Théâtral) et revient à Erevan. Il devient alors assistant opérateur aux Studios de cinéma Armenfilm. En 1954, il entre à l’Institut Théâtral Artistique d’Erevan (cours du metteur en scène V. Adjenian, par ailleurs directeur du théâtre Soudoukian). Comme le groupe est trop important, il est versé dans le cours d’A. Goulakian. Diplômé en 1958. Encore étudiant de deuxième année, il débute sur la scène en janvier 1955 au Théâtre Dramatique Russe Stanislavski d’Erevan. Il y reste dix ans (27 rôles). En 1967, A. Efros l’invite au Théâtre du Lenkom de Moscou (8 rôles). En 1969, il intègre la troupe du Théâtre Maïakovski (Moscou) qu’il ne quitte qu’en 1996 (13 rôles). Il crée alors sa propre structure  : le Théâtre Dramatique de Moscou sous la direction d’A. Djigarkhanian (6 rôles jusqu’en 2011). Il en est le directeur artistique puis, à partir de 2005, le Directeur. Surnommé Théâtre D., il a trouvé sa place dans la catégorie petites salles. Il joue aussi dans divers théâtres, à la demande. C’est un acteur éclectique, passant de la comédie au drame, jouant aussi bien les classiques russes et étrangers.
Débuts au cinéma en 1960. Il tourne indifféremment en russe et arménien. La célébrité lui vient avec le rôle du jeune physicien dans « Bonjour, c’est moi ! » d’A. Manvelian. C’est un véritable stakhanoviste de l’écran et sa carrière est particulièrement riche puisque, selon le Livre Guiness des records, il est l’acteur qui a le plus tourné en Russie : plus de 300 rôles entre 1960 et 2018… On peut noter une certaine affinité avec le réalisateur Karen Chakhnazarov : sept films en commun. Un de ses rôles marquants pour le grand public est celui du Bossu, chef du gang Le Chat Noir dans la série TV « Impossible de changer le lieu de Rendez-vous » en 1979.
Entre 1970 et 2008, il enregistre 85 dramatiques pour la radio.
Il fait également des doublages : par exemple, Paul Newman, Zatoichi, Ugo Tognazzi, Ernst Borgnine et Lino Ventura dans « L’Emmerdeur » (1973) et « Adieu poulet » (1975).
De 1989 à 1997, il enseigne la maîtrise de l’acteur au VGIK.
Reçoit en 1999 aux USA une green card (quota du gouvernement) pour service rendu aux arts. Jusqu’en 2015, il partage son temps entre Moscou et Dallas au Texas.
Membre de l’Académie Nationale des Arts et Sciences Cinématographiques de Russie.
Membre de l’Académie des Arts du Cinéma « Nika ».
Décédé le 14 novembre 2020.
(1) Artiste du Peuple de l’URSS en 1985.