Acteur
Né en 1938, URSS (Russie)
 
Décédé en 2021
Andreï MIAGKOV
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
Андрей Васильевич МЯГКОВ
Andrei MIAGKOV
Extrait de la filmographie
 
Acteur
2007 - Ironie du sort. La suite (Ирония судьбы. Продолжение) de Timour BEKMAMBETOV [fiction, 125 mn]
1998 - Contrat avec la mort (Контракт со смертью) de Dmitri ASTRAKHAN [fiction, 128 mn]
1992 - A Odessa, il fait beau, mais il pleut à Little Odessa (На Дерибасовской хорошая погода, или На Брайтон-Бич опять идут дожди) de Leonid GAIDAI [fiction, 95 mn]
1986 - Pouchkine : le dernier chemin (Последняя дорога) de Leonid MENAKER [fiction, 101 mn]
1984 - Romance cruelle (Жестокий романс) de Eldar RIAZANOV [fiction, 145 mn]
1983 - Postface (Послесловие) de Marlen KHOUTSIEV [fiction, 98 mn]
1979 - Garage (Гараж) de Eldar RIAZANOV [fiction, 101 mn]
1977 - Romance de bureau (Служебный роман) de Eldar RIAZANOV [fiction, 159 mn]
1977 - Assieds-toi à côté, Michka ! (Садись рядом, Мишка!) de Yakov BAZELIAN [fiction, 76 mn]
1976 - Les Jours des Tourbine (Дни турбиных) de Vladimir BASSOV [fiction, 223 mn]
1975 - L'Ironie du sort (Ирония судьбы или с легким паром) de Eldar RIAZANOV [fiction, 192 mn]
1972 - Un hôte inattendu (Нежданный гость) de Vladimir MONAKHOV [fiction, 95 mn]
1968 - Les Frères Karamazov (Братья Карамазовы) de Kirill LAVROV , Mikhaïl OULIANOV , Ivan PYRIEV [fiction, 231 mn]
1965 - Les Aventures d’un dentiste (Похождения зубного врача) de Elem KLIMOV [fiction, 82 mn]
 
Sites : IMDb, Chapaev.media

Biographie
Né le 8 juillet 1938 à Leningrad, dans la famille d'un professeur à l'Institut polytechnique.
Artiste émérite de Russie (31/12/1976). Artiste du peuple de Russie (12/05/1986).
Au cours de ses années d'école, il s'est tourné vers les sciences techniques, mais dans les classes supérieures, il s'est intéressé au théâtre, a commencé à fréquenter un cercle d'art dramatique, où il a joué les principaux rôles. Néanmoins, après avoir obtenu son diplôme d'études secondaires, il est entré à l'Institut de technologie chimique de Leningrad. Après avoir été diplômé de l'institut en 1961, il a travaillé à l'Institut des matières plastiques.
En 1961, des professeurs de l'école de théâtre Nemirovich-Danchenko sont venus à Leningrad à la recherche de jeunes talentueux. Miagkov a décidé de s'essayer et, après avoir passé avec succès trois tours de qualification, a été accepté pour étudier. Diplômé de l'école de théâtre d'art de Moscou en 1965 (cours de V. P. Markov) et a été accepté dans la troupe du théâtre Sovremennik.
L'une des premières œuvres de l'acteur sur la scène de Sovremennik a été le rôle de l'oncle dans la pièce «Le rêve de l’oncle» d’après la nouvelle de Dostoïevski. C'est dans ce rôle qu'Elem Klimov l'a remarqué et lui a offert le rôle principal dans le film «Les aventures d'un dentiste» - les débuts de Miagkov au cinéma.
Mais le premier rôle sérieux du jeune artiste fut le rôle d'Alyosha Karamazov dans le film d'Ivan Pyriev "Les Frères Karamazov", sorti en 1969.
En 1975, le film d'Eldar Ryazanov « L'ironie du sort »est sorti. Miagkov dans le rôle de Jenia Loukachine a charmé tout le pays avec son jeu d'acteur, et la popularité de l'acteur était alors tout simplement fantastique. Un autre excellent rôle de Miagkov avec Eldar Ryazanov était Novoseltsev dans la comédie "Romance de bureau", sortie en 1977. Ensemble avec Alisa Freundlich, ils ont fait un grand duo d'acteur.
Parmi les autres films avec la participation de Miagkov, les événements marquants du cinéma ont été « Les Jours des Tourbine » (1976), « Garage » (1980), et « Romance cruelle » (1984).
Les critiques de cinéma l’ont considéré le plus souvent comme un acteur de comédies, mais il a également joué dans des rôles dramatiques majeurs. Parmi eux se trouve le scientifique de carrière Shvyrkov dans le drame de Marlen Khutsiev «Postface» (1983), où il se produit en duo avec Rostislav Pliatt.
En 1977, il est passé au Théâtre d'art Gorki de Moscou (depuis 1989 - nommé théâtre Tchékhov).
Dans les années 1990, il joue un peu, privilégiant les activités théâtrales et pédagogiques. Parmi ses œuvres de cette période, on peut noter le film dramatique de Gleb Panfilov "La Mère" (1990), la comédie de Leonid Gaidai "Beau temps sur Deribasovskaya, ou il pleut à nouveau sur Brighton Beach" (1992), détective politique "Contrat avec la mort" (1998) ce Dmitry Astrakhan.
Depuis 1964, il était marié à l'actrice Anastasia Voznesenskaya.
Il est décédé le 18 février 2021 à Moscou.
 

Commentaires et bibliographie
- 'Главный интеллектуальный актер эпохи'. Чем запомнился Андрей Мягков 2021, bbc.com
- Mort de la star du cinéma soviétique et icône du nouvel an Andreï Miagkov 2021, bfmtv.com / AFP