Philippe YOURIEV
Филипп ЮРЬЕВ
Philip YURYEV
Russie / Belgique / Pologne, 2020, 93mn 
fiction
Le Chasseur de baleine
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Китобой

 

 The Whaler Boy

 Kitoboy

 
Réalisation : Philippe YOURIEV (Филипп ЮРЬЕВ)
Scénario : Philippe YOURIEV (Филипп ЮРЬЕВ)
 
Interprétation
Vladimir ONOKHOV (Владимир ОНОХОВ) ...Liochka
Kristina ASMOUS (Кристина АСМУС)
Vladimir LIOUBIMTSEV (Владимир ЛЮБИМЦЕВ)
Maria_2 TCHOUPRINSKAIA (Мария_2 ЧУПРИНСКАЯ)
 
Images : Mikhaïl KHOURSEVITCH (Михаил ХУРСЕВИЧ), Yakov MIRONTCHEV (Яков МИРОНЧЕВ)
Décors : Gueorgui KOLOTYGUINE (Георгий КОЛОТЫГИН)
Montage : Karolina MATCHIEVSKA (Каролина МАЧИЕВСКА), Philippe YOURIEV (Филипп ЮРЬЕВ)
Produit par : Alekseï OUTCHITEL (Алексей УЧИТЕЛЬ), Kira SAKSAGANSKAIA (Кира САКСАГАНСКАЯ)
Autres personnes :
Музыка Кшиштоф А. Янчак / musique : Krzysztof A. Janczak \ик // Актёры : Арье Вортхальтер / Acteurs : Arieh Worthalter
Production : ТПО «Рок» / TPO "Rock"
 
Site : IMDb

Prix et récompenses :
Découverte de l'année Prix "NIKA", Moscou (Russie), 2021
Grand Prix Spécial du Jury Festival du film de Cabourg / Journées romantiques, Cabourg (France), 2021
Prix de la Journée des Auteurs Festival international du film de Venise / Mostra Internazionale d'Arte Cinematografica, Venise (Italie), 2020
Meilleure réalisation Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr, Sotchi (Russie), 2020
Meilleur rôle masculin Vladimir ONOKHOV , Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr, Sotchi (Russie), 2020
Prix de la Guilde des critiques et historiens du cinéma Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr, Sotchi (Russie), 2020
Grand prix Festival européen des Arcs, Les Arcs (France), 2020
Meilleur premier film Eléphant blanc, prix de la Guilde des critiques et historiens du cinéma, Moscou (Russie), 2020

A noter :
Le film raconte l’histoire de Leshka, jeune homme vivant dans un village isolé du détroit de Béring, du côté russe. Comme la plupart des hommes de son village, il est chasseur de baleines. Lorsque internet arrive dans le village, il découvre un site où des filles se donnent en spectacle (parfois dénudées) devant leur caméra. Il tombe sous le charme de l’une d’entre elles, sans jamais échanger avec elle. Il est pourtant déterminé à la retrouver dans le monde réel, en effectuant un grand voyage au cœur des États-Unis. Dès le début, Philipp Yuryev montre un paysage très austère, comme figé dans le temps et qui n’a pas changé avec les époques. La seule source d’imaginaire va provenir de l’ordinateur dont se sert Leshka, avec lequel il se connecte chaque jour pour observer la jeune femme qu’il aime. Cet outil devient alors le reflet d’une fascination nouvelle, d’un attrait pour le monde extérieur, mais aussi l’écho de la sensation d’être prisonnier de ce paysage austère. Bien plus que cela, même, car l’écran d’ordinateur fonctionne comme une curiosité de Leshka vers un mode de vie qui lui est totalement inconnu, tout comme la caméra fonctionne comme une curiosité du cinéaste vers l’univers dans lequel vit Leshka. Une belle mise en abîme construite comme une chronique : celle d’un univers en disparition, qui a quelque chose d’anachronique et crépusculaire. Toutefois, l’imagerie de Philipp Yuryev n’est pas sombre embrasse avec passion les étendues au paysage. Bien qu’austère, ce paysage a quelque chose d’onirique, déjà par son anachronisme mais également parce qu’il semble dévorer la vitalité des corps qui y habitent. Comme si Leshka, via cet écran d’ordinateur, cherche une fenêtre d’évasion, pour s’éloigner d’un état qui peut être considéré comme primitif. Le hors-champ et l’écran d’ordinateur sont à la fois le rêve et le danger, là où la naïveté face à l’inconnu crée la poésie de l’imaginaire. https://www.onlike.net/evenement/les-arcs-film-festival-2020-jour-2/

Synopsis
La vie de Liochka, un chasseur de quinze ans, change complètement avec l'apparition d'une jeune fille étrange venue de "l'ordinateur" et qui le fascine. L'amour du héros pour un personnage si éloigné, la silhouette floue d'une belle inconnue, le pousse à l'acte le plus téméraire de sa vie : se lancer dans un voyage dangereux à travers les tourbillons du détroit de Bering à la rencontre d'un monde inconnu pour rejoindre son amour.
 

Commentaires et bibliographie
Filipp Yuriev: The Whaler Boy (Kitoboi, Russia-Belgium-Poland, 2020), Birgit BEUMERS, Kinokultura, 2020
Trois films russes sélectionnés à la Mostra de Venise 2020, Ekaterina SINELCHTCHIKOVA, RUSSIA BEYOND, 2020
 

Sélections dans les festivals :
- Festival international du film d'amour de Mons, Mons (Belgique), 2021
- Festival international du film de Hong-Kong, Hong Kong (Chine), 2021
- Festival du film de Cabourg / Journées romantiques, Cabourg (France), 2021
- Itinérances. Festival cinéma d'Alès, Alès (France), 2021
- Festival Premiers Plans d'Angers, Angers (France), 2021
- Festival du film russe à Paris, Paris (France), 2021
- Festival international du film de Tromso : TIFF, Tromso (Norvège), 2021
- Festival international du film de Transylvanie : TIFF, Cluj Napoca (Roumanie), 2021
- Prix "NIKA", Moscou (Russie), 2021
- Festival de Films Black Movie, Genève (Suisse), 2021
- Festival international du film de San Francisco, San Francisco (USA), 2021
- Festival européen des Arcs, Les Arcs (France), 2020
- Festival international du film de Thessalonique, Thessalonique (Grèce), 2020
- Festival international du film de Venise / Mostra Internazionale d'Arte Cinematografica, Venise (Italie), 2020
- Festival international du film Era New Horizons, Wroclaw (Pologne), 2020
- Eléphant blanc, prix de la Guilde des critiques et historiens du cinéma, Moscou (Russie), 2020
- Festival international du film sur les droits de l'homme "Stalker", Moscou (Russie), 2020
- Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr, Sotchi (Russie), 2020
- Festival international du film de Moscou, Moscou (Russie), 2020
- Festival international du film d'Istanbul, Istanbul (Turquie), 2020

Images et vidéos