Ilia KHRJANOVSKI
Илья ХРЖАНОВСКИЙ
Ilya KHRZHANOVSKY
Russie / Allemagne / France / Suède, 2018, 330mn 
fiction
Dau
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Дау

 

 Dau

 Dau

 
Réalisation : Ilia KHRJANOVSKI (Илья ХРЖАНОВСКИЙ)
Scénario : Ilia KHRJANOVSKI (Илья ХРЖАНОВСКИЙ), Vladimir SOROKINE (Владимир СОРОКИН)
D'après le livre de Kora Drobantseva-Landau ("Académicien Landau : quelle a été notre vie")
 
Interprétation
Mikhaïl BRODSKI (Михаил БРОДСКИЙ)
Dmitri GORDON (Дмитрий ГОРДОН)
Radmila CHTCHOGOLOVA (Радмила ЩЕГОЛЕВА)
Teodor KURENTZIS (Теодор КУРЕНТЗИС) ...Landau
 
Décors : Denis CHIBANOV (Денис ШИБАНОВ)
Produit par : Ilia KHRJANOVSKI (Илья ХРЖАНОВСКИЙ), Artiom VASSILIEV (Артем ВАСИЛЬЕВ)
Autres personnes :
Продюсер / Producteur : Филипп Бобер / Philippe Bober
Операторы / Opérateurs : Мануэль Альберто Кларо / Manuel Alberto Claro; Юрген Юргес / Jürgen Jürges; Лол Кроули / Lol Crawley
Production : Essential Filmproduktion (Germany), Phenomen Films (Russia), Société Parisienne de Production (France), Coproduction Office, Plattform Production (Sweden)
International Sales: Coproduction Office
 
Site : IMDb

A noter :
La première version du film date de 2006, année où le film a été présenté au festival de Cannes dans le cadre de Ciné-fondation. Le film alors durait 120 mn. Le scénario s'inspire du livre de l'épouse de Lev Landau, Kora Landau-Drobantseva.
Du 24 janvier 2019 au 17 février 2019, Les Théâtres du Châtelet et de la Ville ainsi que le Centre Pompidou à Paris accueillent le projet DAU pour une performance immersive de grande ampleur : https://www.dau.com/

Synopsis
L'intrigue se fonde sur la vie du grand physicien russe du 20ème siècle, lauréat du Prix Nobel, Lev Landau (1908-1968). Landau - ou Dau ainsi que l'appelaient ses amis- était un "enfant prodige". Il entra à l'université à l'âge de 13 ans. A peine âgé de vingt ans, il était devenu un théoricien de la physique connu dans le monde entier. Dans les années 30, Landau étudia et travailla au Danemark, en Allemagne et en Grande-Bretagne. Il avait la possibilité de demeurer en Europe, mais préféra rentrer en Union soviétique. Fidèle défenseur du marxisme, Landau critiqua ouvertement le régime stalinien, ce qui lui valu, à l'âge de 32 ans d'être envoyé en prison. Un an plus tard, après avoir été libéré grâce à l'intersession d'un autre vainqueur du Prix Nobel, Peter Kapitsa, il commença à travailler à un projet secret pour une nouvelle arme. Des physiciens venus de tous les coins de l'ex-URSS vinrent écouter ses conférences, et deux de ses élèves favoris, V. Ginsburg et A. Abrikosov, remportèrent le Prix Nobel de Physique en 2003 pour des découvertes qu'ils firent grâce aux travaux de Landau.
L'amour, les intrigues, le sexe, l'angoisse, la politique, les prisons staliniennes, la bombe atomique, un cours de physique composé de problèmes imaginés sur un canapé, le Prix Nobel, le Danemark, Niels Bohr, la Théorie de la superfluidité, la poésie, les langues étrangères, l'aide des amis et la haine des adversaires et la dépendance détestée du corps sur un esprit indépendant.
Bakou, Leningrad, Berlin, Londres, Copenhague, Kharkov, Moscou Les années 1940 à 1950 sont l'âge d'or de la science soviétique, pendant lesquelles prospère le microcosme protégé de la vie académique, créée par Staline. Les Académiciens vivent dans un monde où ils ignorent le prix du pain ou la manière dont on prend le métro.
http://www.festival-cannes.com/fr/cinefoundation/ficheFilmAtelier/id/4347979/year/2006.html
 

Commentaires et bibliographie
DAU, un ovni cinématographique, Hubert HEYRENDT, lalibre.be, 2020
DAU. 'Sometimes this space can hurt you.', Eugénie ZVONKINE, Oleg Aronson, Amanda Barbour, Olga Bryukhovetska, Philip Cavendish, Natascha Drubek, Heleen Gerritsen, Nick Holdsworth, Kior Janev, Karol Jóźwiak, Catriona Kelly, Ilja Kukuj, John Leman Riley, Irina Schulzki, Taras Spivak, Denise J. Youngblood, Apparatus, 2020
Дау в России: хроника событий, Никита КАРЦЕВ, kinoart.ru / Искусство Kино, 2020
«DAU»: déboires et bobines après l'expérience «à la soviétique», la-croix.com et AFP, 2020
Да, ужас, насилие, секс: Дау — это хорошо или плохо?, Никита КАРЦЕВ, kinoart.ru / Искусство Kино, 2020
Оператор Юрген Юргес : "Я и мои черные ангелы стали частью Дау, этого мира", Никита КАРЦЕВ, Jürgen JÜRGES, Interview, kinoart.ru / Искусство Kино, 2020
DAU . Эксцесс, истерия, разрушение, Mikhaïl YAMPOLSKI, Seance.ru, 2019
DAU : Montagne russe et montage louche, Elisabeth FRANK-DUMAS, Libération, 2019
DAU. Я червь — я бог, Татьяна ТOLSTAYA, Александр ТIMOFEEVEVSKI, seance.ru, 2019
Дау. Путеводитель по всем фильмам, Никита КАРЦЕВ, kinoart.ru / Искусство Kино, 2019
Ilya Khrzhanovsky: DAU (2019), Eugénie ZVONKINE, Kinokultura, 2019
Retour sur DAU par David Novarina. 27 août 2019, David NOVARINA, en-attendant-nadeau.fr, 2019
URSS, torture, sexe et néonazis : DAU, l’expérience artistique qui cultive son mystère, Julien BALDACCHINO, France Inter, 2019
 
Le premier, et sûrement le plus important des commentaires, est que le film à venir n'est pas une biographie. Cette histoire pourrait se dérouler ici et maintenant, au début du 21ème siècle. C'est une histoire sur la liberté, et avant tout sur la liberté intime, personnelle ; une histoire sur les secrets désirs que l'on s'autorise ou non à assouvir ; une histoire sur ce qu'un être humain peut se permettre et sur ce qu'il doit payer en retour. Pour autant, les personnages de ce futur film ont vécu à une époque donnée, pendant l'une des périodes les plus effrayantes de l'histoire de la Russie, en un temps où la liberté individuelle et la valeur de la vie humaine elle-même était extrêmement dévalorisées par le système totalitariste de la dictature stalinienne. C'est également à cette époque que les plus terribles et les plus puissantes des armes de l'histoire de l'humanité - les bombes à hydrogène, thermonucléaire et nucléaire - ont été crées. Elles furent imaginées et développées par des physiciens : les héros du film à venir, dont le personnage principal, Lev Landau. Ce film traite également de la manière dont, pendant les années de pouvoir soviétique en URSS, un nouveau génotype d'êtres humains a été créé : l'homme soviétique. Un être dont la conception du mal et du bien, de la foi en Dieu, de la morale et des valeurs matérielles étaient bien spécifiques. Il est aussi question du génie dans ce film. Où finit le génie et où commence l'être humain, cet être rempli des désirs, des envies, des caprices et des faiblesses caractéristiques de l'humanité ? Comment vivre avec un génie, comment aimer un génie, comment supporter un génie ? Enfin, bien entendu, ce film parle d'amour et des diverses formes que peut revêtir ce sentiment.
http://www.festival-cannes.com/fr/cinefoundation/ficheFilmAtelier/id/4347979/year/2006.html

Sélections dans les festivals :
- Festival de Cannes, Cannes (France), 2006

Images et vidéos
 

Image de tournage

Différentes vidéos sur YouTube