Aleksandr ZARKHI
Александр ЗАРХИ
Aleksandr ZARKHY
URSS, 1957, 93mn 
Couleur, fiction
La Hauteur
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Высота

 

 The Altitude

 Vysota

 
Réalisation : Aleksandr ZARKHI (Александр ЗАРХИ)
Scénario : Mikhaïl PAPAVA (Михаил ПАПАВА)
D'après le roman de Evgueni VOROBIOV (Евгений ВОРОБЬЕВ)
 
Interprétation
Lev BORISSOV (Лев БОРИСОВ)
Leonid CHUBAROV (Леонид ЧУБАРОВ)
Guennadi KARNOVITCH-VALUA (Геннадий КАРНОВИЧ-ВАЛУА)
Vassili MAKAROV (Василий МАКАРОВ)
Inna MAKAROVA (Инна МАКАРОВА) ...Katia
Elena MAKSIMOVA (Елена МАКСИМОВА)
Nikolaï RYBNIKOV (Николай РЫБНИКОВ) ...Kolia
Boris SITKO (Борис СИТКО)
Mariana STRIJENOVA (Мариана СТРИЖЕНОВА)
 
Images : Vladimir MONAKHOV (Владимир МОНАХОВ)
Décors : Abram FREIDINE (Абрам ФРЕЙДИН)
Musique : Rodion CHTCHEDRINE (Родион ЩЕДРИН)
Ingénieur du son : Veniamin KIRSCHENBAUM (Вениамин КИРШЕНБАУМ)
Montage : Ekaterina OVSYANNIKOVA (Екатерина ОВСЯННИКОВА)
Production : Mosfilm
Spectateurs : 24,8 millions de spectateurs en URSS
 
Site : IMDb

Synopsis
Une brigade d’ouvriers, spécialisés sur le montage en hauteur, vient dans une petite ville pour travailler sur la construction d’une usine métallurgique. Leur chef d'équipe, Kolia Pasetchnik, est un ouvrier expérimenté, habitué à effectuer des missions sur les très grandes hauteurs et de grande dangerosité. C’est aussi un bon vivant qui a beaucoup de succès auprès des femmes. Sur le chantier, Kolia fait connaissance de Katia, une jeune femme qui aussi travaille sur les grandes hauteurs. Katia a une réputation de fille « facile ». Les deux jeunes gens s’intéressent l’un à l’autre. Dans un moment difficile du montage Kolia tombe et se blesse gravement. Pour rester avec l’homme qu’elle aime, Katia décide de commencer une nouvelle vie. Ce film à grand succès raconte la joie du travail, la lutte contre l’arrivisme et l’irresponsabilité, le potentiel personnel et professionnel, l’amour difficile mais toujours heureux. La chanson interprétée dans ce film par N. Rybnikov est devenue un grand tube des années soixante.
 

Commentaires et bibliographie
 
Le chanson de Rodion CHTCHEDRINE Nous ne sommes ni chauffagistes, ni charpentiers … (Ni kotchegary my, ni plotniki…) interprétée par l’acteur Nikolaï RYBNIKOV est devenue un « hit » musical des années 60.