Marlen KHOUTSIEV
Марлен ХУЦИЕВ
Marlen KHUTSIEV
URSS, 1966, 109mn 
Noir et blanc, fiction
Pluie de juillet
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Июльский дождь

 

 July Rain

 Iyulskiy Dozhd

 
Réalisation : Marlen KHOUTSIEV (Марлен ХУЦИЕВ)
Scénario : Anatoli GREBNEV (Анатолий ГРЕБНЕВ), Marlen KHOUTSIEV (Марлен ХУЦИЕВ)
 
Interprétation
Aleksandr BELIAVSKI (Александр БЕЛЯВСКИЙ) ...Volodia
Zinovi GUERDT (Зиновий ГЕРДТ)
Igor KACHINTSEV (Игорь КАШИНЦЕВ)
Aleksandr MITTA (Александр МИТТА) ...Vladik
Evguenia OURALOVA (Евгения УРАЛОВА) ...Lena
Youri VIZBOR (Юрий ВИЗБОР) ...Alik
 
Images : Guerman LAVROV (Герман ЛАВРОВ)
Chant : Boulat OKOUDJAVA (Булат ОКУДЖАВА), Youri VIZBOR (Юрий ВИЗБОР)
Décors : Gueorgui KOLGANOV (Георгий КОЛГАНОВ)
Ingénieur du son : Boris VENGUEROVSKI (Борис ВЕНГЕРОВСКИЙ)
Production : Mosfilm
Recettes en Russie : 0.045332 million(s) de dollars
Date de sortie en Russie : 07/08/1967
 
Site : IMDb

Synopsis
Léna et Volodia sot fiancés mais la jeune fille après de longues hésitations finit par décider qu'elle préfère son indépendance et sa liberté de rencontrer les autres à la recherche du vrai sens de la vie.
 

Commentaires et bibliographie
RUSSIA BEYOND : Cinq films nostalgiques soviétiques d’été, Valeria PAÏKOVA, RUSSIA BEYOND, 2021
Второй план в советском кино, Evgueni MARGOLIT, seance.ru, 2012
 
Le dégel de Khrouchtchev a été remplacé par la stagnation de Brejnev. Le critique de cinéma russe Miron Chernenko a qualifié Pluie de juillet de requiem pour l'époque, un film dans lequel les héros de la Porte d'Ilitch n'ont pas seulement mûri de plus de trois ans, ils ont mûri de tout un cataclysme historique. Chernenko a écrit sur le film : «Jamais auparavant Khoutsiev n'avait été aussi proche de l'idéal de son cinéma que dans la finale de Pluie de juillet, dans laquelle le monde existe réellement simultanément à plusieurs niveaux, de nombreux plans temporels, se croisant dans des partitions sonores complexes, se heurtant et divergeant à nouveau dans les configurations et les polygones les plus inattendus... C'est de cela, de l'inattendue ambiguïté du monde, de l'insonorisation de l'histoire que s'échangent ces regards tendus, méfiants, piquants entre vétérans qui pleurent pour la première fois ici, au Bolchoï, en public, après vingt années entières d'inconscience historique, et jeunes, déjà battus par l'école et la famille, déjà partis dans les années soixante-dix... Khutsiev donne à chacun un instant son regard sans ciller, étranger à l'illusion, non romantique et non sentimental, et chacun d'eux en découvre un autre, découvre une époque, une histoire, un avenir… ».
Festival des Archives de Moscou, 2021

Sélections dans les festivals :
- Festival international du film d'archives de Moscou (Ex "Belye Stolby"), Moscou (Russie), 2021
- Les Rencontres cinématographiques de Cannes, Cannes (France), 2020
- Rétrospective Marlen Khoutsiev à la Cinémathèque française, Paris (France), 2017
- Festival du film russe de Paris, Paris (France), 2017
- Festival de cinéma russe de Niort, Niort (France), 2016
- Festival du film d'Europe Centrale et Orientale , Wiesbaden (Allemagne), 2015
- Festival du film de Locarno, Locarno (Suisse), 2015
- Ciné-Forum international de Saint-Pétersbourg, Saint-Pétersbourg (Russie), 2011
- Moscou, Saint-Pétersbourg : deux visages de la Russie, Paris (France), 2010
- Festival international du film de Moscou, Moscou (Russie), 2009
- Festival de cinéma russe ''Premières de Moscou'', Moscou (Russie), 2008
- Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr, Sotchi (Russie), 2008
- FEMA / Festival international du film de La Rochelle, La Rochelle (France), 2003
- Gels et dégels, une autre histoire du cinéma soviétique (1926-1968), Paris (France), 2002
- Festival du film de Locarno, Locarno (Suisse), 2000

Images et vidéos
 

Source : www.russiancinema.ru


Film avec sous-titres français