Mikhaïl ROMM
Михаил РОММ
Mikhail ROMM
URSS, 1953, 94mn 
Couleur, fiction
Les Navires attaquent les bastions
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Корабли штурмуют бастионы

 

 The Men-of-War Storm Bastions

 Korabli shturmuyut bastony

 
Réalisation : Mikhaïl ROMM (Михаил РОММ)
 
Interprétation
Iossif TOLTCHANOV (Иосиф ТОЛЧАНОВ) ...Hamilton
 
Production : Mosfilm
Spectateurs : 26 millions de spectateurs en URSS
 
Site : IMDb

Synopsis
Deuxième partie du film "Amiral Ouchakov", consacré au destin de l'amiral russe.
Fin du XVIII, la bourgeoisie française transforme les guerres révolutionnaires de libération en guerres de conquête. Napoléon s'empare de l'Italie, la Suisse, la Hollande et d'îles dans la mer Adriatique. Le général Souvorov, placé à la tête des forces russes et alliées, libère l'Italie. L'escadre de la mer Noire, commandée par Ouchakov, entre en Méditerranée. Les victoires brillantes se succèdent : l'une après l'autre les garnisons des îles Zerigo, Zante, Cephalonie, Santa Maura (Leucade) se rendent. Les marins russes commencent les préparatifs pour investir Corfou, fortifié par les Français et considéré comme imprenable. Ouchakov décide d'attaquer la forteresse depuis la mer en concentrant tout le feu de son escadre. Les navires prennent d'assaut les bastions. Cette nouvelle tactique audacieuse de combat est un succès éclatant. Le drapeau russe est hissé sur Corfou. Ni la trahison secrète des "alliés" anglais et autrichiens, qui craignent la montée en puissance de la Russie, ni les intrigues des dignitaires de la Cour de Paul I ne peuvent ternir la gloire d'Ouchakov. Au nom de la Russie, Ouchakov reçoit la population grecque des îles ioniennes, libérée de l'occupation française. Le massacre par l'amiral anglais Nelson de prisonniers français et de patriotes républicains napolitains suscite l'indignation des marins russes. L'escadre de la mer Noire revient au bercail. Les victoires d'Ouchakov n'empêchent pas sa disgrâce. Le nouvel empereur Alexandre I envoie à la retraite l'amiral russe couvert de gloire. Mais la patrie garde précieusement la mémoire d'un de ses plus remarquables fils.
 

Sélections dans les festivals :
- Festival "Vive le cinéma de Russie", Saint-Pétersbourg (Russie), 2010