Vadim KOSTROV
Вадим КОСТРОВ
Vadim KOSTROV
Russie, 2020, 116mn 
expérimental
Orphée
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Орфей

 

 Orpheus

 Orfey

 
Réalisation : Vadim KOSTROV (Вадим КОСТРОВ)
Scénario : Vadim KOSTROV (Вадим КОСТРОВ)
 
Interprétation
Vania BANNIKOV (Ваня БАННИКОВ)
Sacha BERGUER (Саша БЕРГЕР)
Viktor FIRSOV (Виктор ФИРСОВ)
 
Images : Vadim KOSTROV (Вадим КОСТРОВ), Artiom NILOV (Артем НИЛОВ)
Ingénieur du son : Vadim KOSTROV (Вадим КОСТРОВ)
Montage : Vadim KOSTROV (Вадим КОСТРОВ)
Produit par : Vadim KOSTROV (Вадим КОСТРОВ), Gleb PIRIATINSKI (Глеб ПИРЯТИНСКИЙ)
Date de sortie en Russie : 10/01/2020
 
Site : IMDb

Synopsis
Souvent cité comme l’un des talents les plus prometteurs du cinéma russe, Vadim Kostrov signe un nouveau docufiction minimaliste qui fait le portait de son pays tel qu’il est perçu aujourd’hui par une jeunesse aux aspirations artistiques. Filmant à la fin de l’été, le réalisateur se rend à Nijni Taguil, la ville industrielle de l’Oural où il a grandi, pour revoir ses amis et son ancienne amoureuse, la musicienne Anya. Rêveurs.euses et mélancoliques, les jeunes gens semblent détaché.e.s de tout, absorbé.e.s par leur désir de poursuivre leur vie loin de cet environnement provincial où seul le travail compte. Avec Orpheus, l’auteur trouve sa voix en optant pour des images épurées et de longs plans-séquences qui saisissent et transmettent avec poésie des instants de liberté. (Collectif de programmation)
https://ridm.ca/fr/films/orpheus
 

Commentaires et bibliographie
 
Pour moi, il était très important que la première projection publique de mon film se passe à Taguil. J'ai tourné le film ici, là où est mon petit pays, avec ses habitants, des artistes, mes anciens et nouveaux amis. Tout le film pour moi est un hommage à ma région natale. J'ai réalisé ce film sur les jeunes et pour les jeunes. Le film parle de nous, la nouvelle jeunesse d'une province russe, a témoigné Kostrov à TagilCity.ru
Le réalisateur a également expliqué que son film Orphée est à la croisée d'un film documentaire et d'une fiction qui transporte le spectateur dans l'Oural, à la fin de l'été 2019, et le plonge dans la vie de la jeunesse d'aujourd'hui. Les scènes d'intérieur des "Khrouchiovki" contrastent avec les espaces artistiques (la galerie "Nationale"), les paysages urbains, le mouvement sans fin dans les transports, la course des taxi. Dans l'espoir de rattraper le temps et de se précipiter quelque part pour quelque chose ...Fuir cette course sans pitié est l'annotation du film.

Sélections dans les festivals :
- Festival international des premiers films "Esprit du feu", Khanty Mansiïsk (Russie), 2022
- Rencontres internationales du documentaire de Montréal : RIDM, Montréal (Canada), 2021
- Festival international du documentaire FIDMarseille, Marseille (France), 2021
- Prix de la Guilde des critiques et historiens du cinéma, "Eléphant blanc", Moscou (Russie), 2020

Images et vidéos