Lana GOGOBERIDZE
Лана ГОГОБЕРИДЗЕ
Lana GOGOBERIDZE
URSS (Géorgie), 1986, 98mn 
Couleur, fiction
Le Tourbillon
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Круговорот

 

 Succession Of Events

 Krougovorot

Autres titres : Oromtriali
 
Réalisation : Lana GOGOBERIDZE (Лана ГОГОБЕРИДЗЕ)
Scénario : Zaïra ARSENICHVILI (Заира АРСЕНИШВИЛИ), Lana GOGOBERIDZE (Лана ГОГОБЕРИДЗЕ)
 
Interprétation
Leïla ABACHIDZE (Лейла АБАШИДЗЕ) ...Manana Ivchvili
Lia ELIAVA (Лия ЭЛИАВА)
Gouram PIRTSKHALAVA (Гурам ПИРЦХАЛАВА) ...Ando
 
Images : Nougzar ERKOMAICHVILI (Нугзар ЭРКОМАИШВИЛИ)
Décors : Gueorgui MIKELADZE (Георгий МИКЕЛАДЗЕ)
Musique : Guïa KANTCHELI (Гия КАНЧЕЛИ)
Ingénieur du son : Zourab NADARIA (Зураб НАДАРАЯ)
Production : Grouzia-film
 

Synopsis
Prologue : une expérience de psychologie est menée dans un laboratoire : une femme parle à la caméra. Or on ne l'entend pas. Les étudiants doivent déterminer d'après l'expression de son visage le sentiment qui anime cette femme. La parole et le sentiment ne vont pas de pair. Amour, haine, peur, colère : une même mimique pour des sentiments opposés.

Une ancienne belle femme, Manana lasvili, ex-vedette de cinéma, qui a une soixantaine d'années et qui tire constamment le diable par la queue, vit dans un sous-sol à Tbilissi avec sa fille Salome, étudiante aux Beaux-Arts, et sa vieille tante.
Manana, habillée de façon provocante, marche dans l'avenue Rustaveli. Elle rencontre par hasard une vieille amie, Rusudan Macavaria, linguiste bas-bleu, qu'elle n'avait pas vue depuis vingt ans. Rusudan vit seule et est toujours aussi peu faite pour la vie pratique. Manana se rend dans les studios de cinéma, espérant décrocher un rôle, malheureusement on ne retient pas sa candidature. Invitée par des anciens admirateurs, elle demande à brûle-pourpoint au maître de la maison Andro de lui prêter cinq cents roubles.
Rusudan, en retard, se hâte et tombe sous une voiture : elle se retrouve avec une jambe cassée à l'hôpital. Sa voisine de lit, Nana, est une jeune femme gravement malade, dont la petite fille Anna anime un peu l'atmosphère. Le père de l'enfant vient régulièrement avec des cadeaux. Manana venant rendre visite à son amie Rusudan le reconnaît : c'est Andro, qui pour des raisons financières ne peut se résoudre à divorcer de sa femme pour épouser Nana, qu'il aime. Cette dernière meurt. Anna est recueillie pour un temps par Rusudan en manque d'enfants.
Salome, la fille de Manana, souffre du comportement de sa mère, essaie de son mieux de gagner l'argent emprunté par sa mère. Ses amis, Badri et Irakli, partagent ses inquiétudes. Alors que Badri, vers lequel elle est attirée, se retrouve en prison, Irakli, qui aime la jeune fille, part au service militaire. L'amitié en tout cas est au rendez-vous. Avec l'argent durement amassé par sa fille pour qu'elle honore ses dettes, Manana achète dans la rue une cage avec un bel oiseau et l'offre à un tout petit garçon babillant de joie au soleil.
Source : Le Cinéma géorgien, Centre Georges Pompidou.
 

Sélections dans les festivals :
- Festival international du film de Moscou, Moscou (Russie), 2009

Images et vidéos