Kira MOURATOVA
Кира МУРАТОВА
Kira MURATOVA
URSS, 1989, 156mn 
Couleur, fiction
Le Syndrome asthénique
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Астенический синдром

 

 The Asthenic Syndrome

 Astenicheskiy Sindrom

 
Réalisation : Kira MOURATOVA (Кира МУРАТОВА)
Scénario : Kira MOURATOVA (Кира МУРАТОВА), Sergueï POPOV (Сергей ПОПОВ), Aleksandr TCHERNYKH (Александр ЧЕРНЫХ)
 
Interprétation
Olga ANTONOVA (Ольга АНТОНОВА)
Viktor ARISTOV (Виктор АРИСТОВ)
Natalia BOUZKO (Наталья БУЗЬКО)
Sergueï POPOV (Сергей ПОПОВ)
Vera_2 STOROJEVA (Вера_2 СТОРОЖЕВА)
Aleksandra SVENSKAIA (Александра СВЕНСКАЯ)
Aleksandr TCHERNYKH (Александр ЧЕРНЫХ)
Galina ZAKHOURDAEVA (Галина ЗАХУРДАЕВА)
 
Images : Vladimir PANKOV (Владимир ПАНКОВ)
Décors : Evgueni GOLOUBENKO (Евгений ГОЛУБЕНКО), Oleg IVANOV (Олег ИВАНОВ)
Production : Studio d'Odessa, Studio d'Odessa
Date de sortie en Russie : 02/02/1990
 
Langue russe

Prix et récompenses :
Ours d'argent Festival international du film de Berlin : Berlinale, Berlin (Allemagne), 1990
Prix "Nika" du meilleur film, 1990

Synopsis
D'abord un film dans le film : on voit Natacha qui, après la mort de son mari est tantôt déprimée tantôt agressive. Dans la deuxième partie, l'un des spectateurs de la première partie s'endort pendant la projection, atteint d'un "syndrome asthénique" qui pourrait bien être la conséquence de la grisaille engendrée par une vie passive et dénuée de sens. Suivent une multitude de scènes dont le seul lien semble être précisément la difficulté de vivre...
 

Commentaires et bibliographie
Le cinéma russe, vingt-cinq ans déjà..., Marilyne FELLOUS, kinoglaz.fr, 2010
Le cinéma soviétique, un domaine en partage, Eugénie ZVONKINE, Mise au point, 2010
Asthenic syndrome, Jane TAUBMAN, Flicks Books, 2000
 
"Un film protéiforme, parfaitement construit, au pessimisme assumé pour, peut-être, réveiller nos esprits endormis" (Guide des films, Jean Tulard, Bouquins, Robert Laffont, 2002)

Le film de Kira Mouratova sera bloqué pendant quelques semaines au moment de sa sortie projetée pour obscénité. On lui reproche d'une part le language grossier utilisé par certains personnages et d'autre part d'avoir montré des hommes nus.

Sélections dans les festivals :
- Festival Bridges. Bozar. East of West films festival, Bruxelles (Belgique), 2019
- Rétrospective Kira Mouratova à la Cinémathèque française, Paris (France), 2019
- Festival international du film de La Rochelle, La Rochelle (France), 2019
- Festival international du film de Moscou, Moscou (Russie), 2019
- Festival du film russe à Paris, Paris (France), 2018
- Festival international du film de Transylvanie : TIFF, Cluj Napoca (Roumanie), 2017
- Festival du film de Karlovy Vary : KVIFF, Karlovy Vary (Tchéquie), 2015
- Festival international du film de Rotterdam, Rotterdam (Pays-Bas), 2013
- Festival international du film "Entrevues", Belfort (France), 2010
- Festival International du Film d'Odessa, Odessa (Ukraine), 2010
- Festival du film d'Europe Centrale et Orientale , Wiesbaden (Allemagne), 2009
- Festival international du film de Moscou, Moscou (Russie), 2009
- Festival International du film Nancy-Lorraine (Aye Aye), Nancy (France), 2008
- Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr, Sotchi (Russie), 2008
- Rétrospective Kira Mouratova, Moscou (Russie), 2008
- Europalia Russia 2005, Bruxelles (Belgique), 2005
- Festival international du film de Berlin : Berlinale, Berlin (Allemagne), 1990
- Prix "NIKA", Moscou (Russie), 1990

Images et vidéos
 

Part I