Sergueï BONDARTCHOUK
Сергей БОНДАРЧУК
Sergey BONDARCHUK
URSS, 1959, 103mn 
Noir et blanc, fiction
Le Destin d’un homme
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

Судьба человека

 

 The Fate of a Man

 Sudba chelovyeka

 
Réalisation : Sergueï BONDARTCHOUK (Сергей БОНДАРЧУК)
Scénario : Fiodor CHAKHMAGONOV (Федор ШАХМАГОНОВ), Youri LOUKINE (Юрий ЛУКИН)
D'aprèsun roman de Cholokhov
 
Interprétation
Youri AVERINE (Юрий АВЕРИН) ...Müller
Maria BOLDYREVA (Мария БОЛДЫРЕВА) ...Le chef de section
Sergueï BONDARTCHOUK (Сергей БОНДАРЧУК) ...Sokolov
Pavel BORISKINE (Павел БОРИСКИН) ...Vaniouchka
Zinaïda KIRIENKO (Зинаида КИРИЕНКО) ...Irina
Anatoli KOUZNETSOV (Анатолий КУЗНЕЦОВ)
Evgueni MELNIKOV (Евгений МЕЛЬНИКОВ)
Evguenia MELNIKOVA (Евгения МЕЛЬНИКОВА)
Evgueni MORGOUNOV (Евгений МОРГУНОВ)
Anatoli TCHEMODOUROV (Анатолий ЧЕМОДУРОВ)
Pavel VOLKOV (Павел ВОЛКОВ) ...Ivan Timofeevitch
 
Images : Vladimir MONAKHOV (Владимир МОНАХОВ)
Décors : Ippolit NOVODEREJKINE (Ипполит НОВОДЕРЕЖКИН), Sergueï VORONKOV (Сергей ВОРОНКОВ)
Musique : Veniamin BASNER (Вениамин БАСНЕР)
Ingénieur du son : Youri MIKHAILOV (Юрий МИХАЙЛОВ)
Production : Mosfilm
Date de sortie en Russie : 12/04/1959
 

Prix et récompenses :
Grand Prix de Moscou en 1959

DVD avec sous-titres
Editeur : Ruscico

Synopsis
Un homme, épuisé, marche dans la campagne, accompagné d’un jeune garçon. Il est accablé par le poids du malheur que la guerre lui a infligé. A 17 ans, la sérénité de son existence a été emportée par l’horreur de la vie au front. Prisonnier, il a vécu les souffrances inhumaines des camps allemands: il a été astreint au travail forcé et soumis aux pires sévices. Il a cependant échappé à la mort, s’est évadé, est parvenu à rejoindre l’Armée rouge. Il apprend que sa femme et ses deux filles ont été écrasées sous les bombes. Son fils aîné, qui avait survécu, a été tué le dernier jour de la guerre. Pourtant, l’homme manifeste encore sa foi en la vie: il adopte un orphelin de guerre.
 

Commentaires et bibliographie
RUSSIA BEYOND: Les dix meileurs films russes sur la Seconde Guerre mondiale, Ekaterina SINELCHTCHIKOVA, RUSSIA BEYOND, 2020
Cinéma et régimes autoritaires au XXe siècle. Ecrans sous influence. Le festin pendant la peste, Françoise NAVAILH, kinoglaz.fr, 2010
 
« Dans cette adaptation d’une nouvelle de Mikhaïl Cholokhov où rayonne la belle actrice Zinaïda Kirienko, le protagoniste raconte son histoire en prenant à témoin le spectateur : celui-ci découvre la réalité des camps où périrent des millions de ses compatriotes et s’entend dire que « cet homme n’est pas un modèle », qu’il n’est que « l’exemple de ce que tu es » et que ce qui fait sa grandeur c’est « l’incapacité physique à devenir esclave. Dans cette « histoire d’un homme véritable » (pour reprendre le titre du film d’Alexandre Stolper, (1948) sur le cas véridique d’un homme amputé des deux jambes mais parvenant à voler à nouveau), Bondartchouk interprète lui-même le rôle du héros. Bondartchouk évite toute héroïsation facile et se borne à afficher un fervent humanisme ». Marcel Martin, Le Cinéma soviétique, L’Age d’Homme.

« Bondartchouk fait toucher du doigt ce scandale : prendre un homme heureux, en faire un homme malheureux. Que pour la première fois un film soviétique décrive si longuement la condition des prisonniers de guerre, que l’antisémitisme nazi y soit dénoncé bien plus clairement que dans n’importe quel autre film russe, ce sont alors des détails utiles à relever, mais qui ne sauraient étonner de la part de ce phénomène. Non, le nouveau, le réel, le scandaleux, le voici: Sokolov est un héros, et il est malheureux. Son héroïsme est celui d’un personnage vivant, pas celui d’un mannequin exemplaire du cours d’instruction civique. » Roger Tailleur, Positif, novembre 1959.

Sélections dans les festivals :
- Festival international du film de Moscou, Moscou (Russie), 2020
- Commémoration de la victoire de 1945 au Toursky, Marseille (France), 2015
- Festival ouvert de cinéma russe Kinotavr, Sotchi (Russie), 2013
- Festival de films russes : Spoutnik au dessus de la Pologne, Varsovie (Pologne), 2012
- Semaine des films russes à Bacongo, Brazzaville (République du Congo), 2012
- Festival ''Cinéma et littérature'', Gatchina (Russie), 2012
- Festival de la culture russe "Russie-Italie", Rome (Italie), 2011
- Festival international "Love is Folly", Varna (Bulgarie), 2010
- Festival "Vive le cinéma de Russie", Saint-Pétersbourg (Russie), 2010
- Festival de films russes : Spoutnik au dessus de la Pologne, Varsovie (Pologne), 2009
- Festival international du film de Moscou, Moscou (Russie), 2009
- Cycle de cinéma russe à l'Arlequin, Paris (France), 2006
- Festival international du film de Moscou, Moscou (Russie), 2004

Images et vidéos
 
Film sans sous-titres sur Mosfilm