Actrice
Née en 1945, URSS (Russie)
 
 
Nina ROUSLANOVA
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
Нина Ивановна РУСЛАНОВА
Nina RUSLANOVA
Extrait de la filmographie
 
Actrice
2011 - Les Mamans (Мамы) de Différents réalisateurs [fiction, 103 mn]
2010 - De quoi parlent les hommes (О чем говорят мужчины) de Dmitri DIATCHENKO [fiction, 96 mn]
2010 - Il était une fois une bonne femme (Жила-была одна баба) de Andreï SMIRNOV [fiction]
2010 - La Grand-mère chinoise (Китайская бабушка) de Vladimir TOUMAEV [fiction, 83 mn]
2009 - La Nuit du combattant (Ночь бойца) de Douchan GLIGOROV [fiction, 88 mn]
2009 - Mélodie pour orgue de barbarie (Мелодия для шарманки) de Kira MOURATOVA [fiction, long métrage]
2008 - La Maison du Soleil (Дом Солнца) de Igor SOUKATCHOV [fiction, 110 mn]
2008 - Akme (Акмэ) de Tatiana YANKEVITCH [fiction, 103 mn]
2007 - Deux en un (Два в одном) de Kira MOURATOVA [fiction, 124 mn]
2007 - Dans l'attente d'un miracle (В ожидании чуда) de Evgueni BEDAREV [fiction, 95 mn]
2007 - Vanetchka (Ванечка) de Elena NIKOLAEVA [fiction, 100 mn]
2006 - Festival de cinéma, ou le Porto d'Eisenstein (Кинофестиваль, или Портвейн Эйзенштейна) de Vassili PITCHOUL [fiction, long métrage]
2005 - La Traductrice (Вольный перевод) de Elena KHAZANOVA / HAZANOV [fiction, 100 mn]
2005 - Maman ne sois pas triste 2 (Мама не горюй 2) de Maksim PEJEMSKI [fiction, 105 mn]
2004 - L'Accordeur (Настройщик) de Kira MOURATOVA [fiction, 100 mn]
2004 - L'Attestation / Le Justificatif (Справка) de Kira MOURATOVA [fiction, 10 mn]
2004 - L'Année du cheval - la constellation du scorpion (Год лошади - созвездие Скорпиона) de Natalia NAOUMOVA [fiction, 85 mn]
2003 - La Mort du jeune empereur (Смерть юного императора) de Svetlana DROUJININA [fiction, 111 mn]
2002 - Ivan l’idiot (Иван – Дурак) de Aleksandr DOULERAIN , Sergueï KORIAGUINE [fiction, 97 mn]
2002 - Motifs Tchékhoviens (Чеховские мотивы) de Kira MOURATOVA [fiction, 120 mn]
1997 - Maman ne sois pas triste (Мама не горюй) de Maksim PEJEMSKI [fiction, 82 mn]
1997 - Khroustalev, ma voiture ! (Хрусталев, машину !) de Alekseï GUERMAN [fiction, 137 mn]
1991 - La Fracture afghane (Афганский излом) de Vladimir BORTKO [fiction, 140 mn]
1991 - Les Migrants (Мигранты) de Valeri PRIOMYKHOV [fiction, 102 mn]
1990 - Auto-stop (Автостоп) de Nikita MIKHALKOV [fiction, 56 mn]
1990 - Gambrinous (Гамбринус) de Dmitri MESKHIEV [fiction, 88 mn]
1989 - Freinage dans le ciel (Торможение в небесах) de Viktor BOUTOURLINE [fiction, 76 mn]
1989 - Le Temps disparu (Канувшее время) de Solomon CHOUSTER [fiction, 118 mn]
1989 - L'Hymble cimetière (Смиренное кладбище) de Aleksandr ITYGUILOV [fiction, 103 mn]
1988 - Coeur de chien (Собачье сердце) de Vladimir BORTKO [film TV, 130 mn]
1987 - Demain c’était la guerre (Завтра была война) de Youri KARA [fiction, 89 mn]
1987 - A la fin de la nuit (На исходе ночи) de Rodion NAKHAPETOV [fiction, 139 mn]
1986 - Signe de malheur (Знак беды) de Mikhaïl PTACHOUK [fiction, 151 mn]
1985 - La Cerise d’hiver (Зимняя вишня) de Igor MASLENNIKOV [fiction, 91 mn]
1984 - Mon ami Ivan Lapchine (Мой друг Иван Лапшин) de Alekseï GUERMAN [fiction, 101 mn]
1983 - Parmi les pierres grises (Среди Серых Камней) de Kira MOURATOVA [fiction, 88 mn]
1982 - Un train s'est arrêté (Остановился поезд) de Vadim ABDRACHITOV [fiction, 96 mn]
1982 - Les Larmes coulaient (Слезы капали) de Gueorgui DANELIA [fiction, 89 mn]
1981 - Soyez mon mari (Будьте моим мужем) de Alla SOURIKOVA [fiction, 86 mn]
1981 - Elia Isaakovitch et Margarita Prokofyevna (Элия Исаакович и Маргарита Прокофьевна) de Ivan DYKHOVITCHNY [fiction, 20 mn]
1979 - La Rencontre (Встреча) de Aleksandr ITYGUILOV [fiction, 36 mn]
1978 - En découvrant le vaste monde (Познавая Белый Свет) de Kira MOURATOVA [fiction, 79 mn]
1975 - Afonia (Афоня) de Gueorgui DANELIA [fiction, 92 mn]
1971 - Egor Boulytchev et les autres (Егор Булычев и другие) de Sergueï SOLOVIOV [fiction, 90 mn]
1968 - Un cas de pratique judiciaire (Случай из следственной практики) de Leonid AGRANOVITCH [fiction, 89 mn]
1967 - Brèves rencontres (Короткие встречи) de Kira MOURATOVA [fiction, 96 mn]

Prix et récompenses :
People's Artist of Russia, 1998
La Grand-mère chinoise :
Meilleur rôle féminin, Prix "NIKA", Moscou (Russie), 2010
L'Accordeur :
Meilleur second rôle féminin, Prix de l'Aigle d'or, Moscou (Russie), 2006
Meilleur second rôle féminin, Prix "NIKA", Moscou (Russie), 2004
L'Hymble cimetière :
Meilleur second rôle féminin, Prix "NIKA", Moscou (Russie), 1989
Demain c’était la guerre :
Meilleur rôle féminin, Prix "NIKA", Moscou (Russie), 1987
Signe de malheur :
Meilleur rôle féminin, Prix "NIKA", Moscou (Russie), 1987
Brèves rencontres :
Meilleur rôle féminin, Prix "NIKA", Moscou (Russie), 1987

Biographie
Nina Ivanovna Rouslanova est née le 5 décembre 1945 à Bogodoukhov, dans la région de Kharkov en Ukraine. Elle a grandi dans un orphelinat à l'époque difficile de l'après-guerre. Son nom et sa date de naissance ont été choisis par elle-même.
En 1960, elle termine l'école de construction, travaille un temps comme plâtrière, puis entre à l'institut de théâtre de Kharkov, mais après deux ans d'études, elle décide de partir à Moscou pour entrer au «Chtchoukou» (l'école de théâtre B. V. Chtchoukine), où elle est tout de suite acceptée (classe de V. Lvova et L. Chikhmatov). Elle y est en première année avec A. Kaïdanovski, B. Galkine, L. Filatov.
En 1969, termine l'école de théâtre B. V. Chtchoukine et est appelée par plusieurs théâtres: le Sovremennik, le Tagankou, le théâtre E. Vakhtangova. Ayant choisi ce dernier, elle y travaille 15 ans.
De 1985 à 1988, actrice au théâtre Maïakovski.
Travaille au théâtre Roubena Simonova.
A partir de 1988, actrice au studio Gorki.
Débute au cinéma en 1967 dans le rôle de Nadejda dans le film de Kira Mouratova «Brèves rencontres», future étudiante de deuxième année. A son répertoire figurent plus de 100 grands rôles. Elle a tourné sous la direction de réalisateurs tels que Alexeï German, Kira Mouratova, Georgi Danelia, Eldar Riazanov, Alla Sourikova. Les spectateurs se souviennent d'elle dans des films comme «Le Gitan», «Afonia», «Ne tirez pas sur le cygne blanc», «Mon ami Ivan Lapchine», «Les larmes coulaient», «Demain c'était la guerre», «Coeur de chien», «La Cerise d'hiver», «Khroustalev, ma voiture !», «Promesse du ciel», «Maman ne sois pas triste», «L'Accordeur».
En 40 ans de carrière dans le cinéma, elle a créé une galerie entière et colorée de portraits de femmes fortes russes.