Réalisateur,
Scénariste,
Acteur,
Producteur
Né en 1941, URSS
 
 
Garri BARDINE
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
Гарри Яковлевич БАРДИН
Garri BARDIN
Extrait de la filmographie
 
Réalisateur
2018 - Bolero 17 (Болеро 17) [animation]
2015 - En écoutant Beethoven (Слушая Бетховена) [animation, 10 mn]
2013 - Trois mélodies (Три мелодии) [animation, 18 mn]
2010 - Le Vilain petit canard (Гадкий утёнок) [animation, 76 mn]
2005 - La Nounou 3 (Чуча-3) [animation, 29 mn]
2001 - La Nounou et les Pirates (Чуча-2) [animation, 27 mn]
2000 - Adagio (Адажио) [animation, 10 mn]
1997 - La Nounou (Чуча) [animation, 25 mn]
1995 - Le Chat botté (Кот в сапогах) [animation, 27 mn]
1990 - Le Loup gris et le petit chaperon rouge (Серый волк энд красная шапочка) [animation, 27 mn]
1987 - Le Mariage (Брак) [animation, 10 mn]
1987 - Fioritures (Выкрутасы) [animation, 10 mn]
1986 - Le Banquet (Банкет) [animation, 10 mn]
1985 - La Boxe (Брэк) [animation, 11 mn]
1984 - Tiap et Liap, badigeonneurs (Тяп-ляп, маляры) [animation, 10 mn]
1983 - Conflit (Конфликт) [animation, 8 mn]
1982 - Autrefois, nous étions des oiseaux (Прежде мы были птицами) [animation, 18 mn]
1981 - Conte pour la route (Дорожная сказка) [animation, 10 mn]
1980 - Pif paf, oy,oy,oy (Пиф-паф, ой-ой-ой) [animation, 17 mn]
1979 - Le Bateau volant (Летучий корабль) [animation, 19 mn]
1978 - Les Aventures de Khoma (Приключения хомы) [animation, 9 mn]
1977 - Le Brave inspecteur Мamotchkin (Бравый инспектор мамочкин) [animation, 8 mn]
1976 - Le Joyeux manège n°8. (Веселая карусель n°8) [animation, 4 mn]
1975 - Atteindre le ciel (Достать до неба) [animation, 9 mn]
 
Scénariste
2018 - Bolero 17 (Болеро 17) de Garri BARDINE [animation]
2015 - En écoutant Beethoven (Слушая Бетховена) de Garri BARDINE [animation, 10 mn]
2013 - Trois mélodies (Три мелодии) de Garri BARDINE [animation, 18 mn]
2010 - Le Vilain petit canard (Гадкий утёнок) de Garri BARDINE [animation, 76 mn]
2005 - La Nounou 3 (Чуча-3) de Garri BARDINE [animation, 29 mn]
2001 - La Nounou et les Pirates (Чуча-2) de Garri BARDINE [animation, 27 mn]
2000 - Adagio (Адажио) de Garri BARDINE [animation, 10 mn]
1997 - La Nounou (Чуча) de Garri BARDINE [animation, 25 mn]
1995 - Le Chat botté (Кот в сапогах) de Garri BARDINE [animation, 27 mn]
1990 - Le Loup gris et le petit chaperon rouge (Серый волк энд красная шапочка) de Garri BARDINE [animation, 27 mn]
1987 - Le Mariage (Брак) de Garri BARDINE [animation, 10 mn]
1987 - Fioritures (Выкрутасы) de Garri BARDINE [animation, 10 mn]
1986 - Le Banquet (Банкет) de Garri BARDINE [animation, 10 mn]
1985 - La Boxe (Брэк) de Garri BARDINE [animation, 11 mn]
1984 - Tiap et Liap, badigeonneurs (Тяп-ляп, маляры) de Garri BARDINE [animation, 10 mn]
1983 - Conflit (Конфликт) de Garri BARDINE [animation, 8 mn]
1982 - Autrefois, nous étions des oiseaux (Прежде мы были птицами) de Garri BARDINE [animation, 18 mn]
1981 - Conte pour la route (Дорожная сказка) de Garri BARDINE [animation, 10 mn]
1977 - Le Brave inspecteur Мamotchkin (Бравый инспектор мамочкин) de Garri BARDINE [animation, 8 mn]
1976 - Le Joyeux manège n°8. (Веселая карусель n°8) de Garri BARDINE [animation, 4 mn]
1975 - Atteindre le ciel (Достать до неба) de Garri BARDINE [animation, 9 mn]
 
Acteur
1990 - Le Loup gris et le petit chaperon rouge (Серый волк энд красная шапочка) de Garri BARDINE [animation, 27 mn]
1987 - Le Mariage (Брак) de Garri BARDINE [animation, 10 mn]
1980 - Pif paf, oy,oy,oy (Пиф-паф, ой-ой-ой) de Garri BARDINE , Vitali PESKOV [animation, 17 mn]
1979 - Moscou ne croit pas aux larmes (Москва слезам не верит) de Vladimir MENCHOV [fiction, 150 mn]
1979 - Le Bateau volant (Летучий корабль) de Garri BARDINE [animation, 19 mn]
1976 - La Farce (Розыгрыш) de Vladimir MENCHOV [fiction, 96 mn]
 
Producteur
2018 - Bolero 17 (Болеро 17) de Garri BARDINE [animation]
2010 - Le Vilain petit canard (Гадкий утёнок) de Garri BARDINE [animation, 76 mn]
2001 - La Nounou et les Pirates (Чуча-2) de Garri BARDINE [animation, 27 mn]
2000 - Adagio (Адажио) de Garri BARDINE [animation, 10 mn]
1997 - La Nounou (Чуча) de Garri BARDINE [animation, 25 mn]
1995 - Le Chat botté (Кот в сапогах) de Garri BARDINE [animation, 27 mn]
 
Site : site officiel (en russe avec une version anglaise)

Auteur :

Prix et récompenses :
Le Vilain petit canard :
Meilleur film d'animation, Prix "NIKA", Moscou (Russie), 2010
Adagio :
Meilleur film d'animation, Prix "NIKA", Moscou (Russie), 2000
La Nounou :
Meilleur film d'animation, Prix "NIKA", Moscou (Russie), 1998
Fioritures :
Meilleur court métrage, Festival de Cannes, Cannes (France), 1988
La Nounou :
First Prize at ICF “Golden Fish”, Moscow, 1998.
Prize for the best film at ICF of children's films “Kid's Movie” (Italy),1998.
Jury Prize at ICF in Zlin (Czech Republic), 1998.
Prize for the best animation film at 7th Vyborg Russian Cinema Festival “Window to Europe”, 1999.
Adagio :
Grand Prix of 8th Russian Cinema Festival “Window to Europe” in Vyborg, 2000.
Prize “Vyborgsky Schyot”, 8th Russian Cinema Festival “Window to Europe” in Vyborg, 2000.
Prize of Russian-European Cinema Association at 8th Russian Cinema Festival “Window to Europe” in Vyborg, 2000.
Grand Prix of International Human Rights Festival “Stalker”, Moscow, 2000.
Special Jury Prize in Matita (Italy), 2000.
Grand Prix of ICF in Rouen (France),2001.
Jury Prize of ICF in Teheran (Iran),2001.
Prize of CF in Kaiary (France), 2001.
La Boxe :
First Prize for original conception and screen expression, Tenth All-Union Festival of Sports Films, 1985.
«Golden Dove» ICF of documentary films, Leipzig (Germany) 1986.
Special Prize of Jury, Prize of TV IF of sports films in Rennes (France)1986.
Jury Prize Gold Medal of All-Union Festival in Riga, 1986.
Fioritures :
Honorary Diploma of IF of short films in Krakow (Poland),1988.
Jury Prize of IF in Shanghai (PRC),1988.
First Prize of Association of Cinema Critics at IF in Los Angeles (USA) 1989.
«Golden Palm-Branch» of ICF in Cannes (France) 1988.
Le Chat botté :
First Prize at BBC ICF in London (England), 1995.
Jury Prize at ICF of animation films in Annesy (France),1996.
Jury Prize at ICF in Hiroshima (Japan),1996.
Jury Prize at ICF in Espinio (Portugal),1996.
Le Loup gris et le petit chaperon rouge :
Grand Prix, Prize of the Ministry of Culture, “ The person of the year” Prize of the audience of animated film festival in Annecy ( France), 1991
First Prize of Jury at ICF in Los Angeles (USA), 1991
“NICA”, 1992

Biographie
Garri Bardine naît en 1941 à Orenbourg. Il étudie la comédie à l'Ecole Studio du MXAT et devient ensuite acteur au Théâtre Dramatique de Moscou. Puis, sur l'invitation de Sergueï Obraztov, il entre au Théâtre National de marionnettes où il travaille comme réalisateur. En 1975, il se lance dans la réalisation d'animation au Studio Soyouzmoultfilm où il fera quinze films en quinze ans, à partir de ses propres scénari.
Au départ, il s'agit de dessins animés, mais il évolue progressivement vers d'autres techniques d'animation très diversifiées et qui obtiennent beaucoup de succès. Ses talents de sculpteur ont une influence sur les films qu'il réalise au cours des années suivantes et qui sont reconnus dans le monde entier. En 1991, il crée le Studio "Stayer" où il travaille encore aujourd'hui avec son propre groupe. Il obtient en 1999 le prix national de la Fédération de Russie.
 

Commentaires et bibliographie
- La matière du sens : l’animation pensante de Garri Bardine Hélène MÉLAT, 2019, hal.archives-ouvertes.fr
- Adagio, un film de Garri Bardine Pierre-Alain LEVY, 2017, wukali.fr
- Les six films d’animation les plus connus des studios Soyouzmoultfilm Maria TERECHTCHENKO, 2016, RUSSIA BEYOND
- Le vilain petit canard 2012, dvdtator.canalblog.com
- Жоэль Шапрон : "Похоже, что Россия наконец решила заняться экспортом своих фильмов" 2012, kinoglaz.fr
- Joël Chapron : "La Russie semble avoir enfin décidé de prendre en main l’exportation de ses films" 2012, kinoglaz.fr
- Le Vilain petit canard : rencontre avec Garri Bardine ! 2011, allocine.fr
- Le Vilain petit canard de Garri Bardine , Olivier PERE, 2011, olivierpere.wordpress.com
- Garri Bardin: The Ugly Duckling (Gadkii utenok, 2010) , Laura PONTIERI HLAVACEK, 2011, kinokultura.com
- The Ugly Duckling 2010, clap.ch
 

Garri Bardine par lui-même :
Les citations de Garri Bardine sont extraites de l'entretien accordé par le cinéaste à Jacques Mandelbaum pour le journal Le Monde et publié le 03/04/2001

" Je suis né pendant la seconde guerre mondiale, je n'ai connu mon père qu'à l'âge de trois ans, à son retour de Stalingrad, et mes souvenirs d'enfance sont plus liés à la faim qu'autre chose. Mais j'ai très tôt commencé à faire le clown, à imiter ce que je voyais autour de moi. C'est tout naturellement que je me suis dirigé vers une carrière d'acteur, en cultivant parallèlement un goût de la sculpture inassouvi, et une passion pour la musique, que je dois à ma mère. Puis j'ai commencé à écrire des scénarios pour les émissions enfantines de la télévision, et pour un théâtre de marionnettes.
" Mon premier souvenir de spectateur, c'est à la sortie de la guerre, la découverte, enfant, de Blanche-Neige en allemand, dans une copie ramenée par l'Armée rouge."

"Mon premier contact professionnel s'est noué à l'occasion d'un doublage de film. Cela m'a donné l'idée de réaliser un de mes scénarios, en dessin animé. Ce que j'ai fait durant sept ans, avant de passer à l'animation en volume."

"Le dessin animé nécessite, entre le premier jet et le produit fini, trop d'étapes, trop d'intermédiaires, qui vous font perdre la substance de l'œuvre. Le volume permet d'être seul maître à bord, même si on travaille en équipe. L'autre raison de ma conversion définitive, c'est le principe de réalité qui demeure lié aux objets, à la matière, quelle que soit la transfiguration opérée."
"Je pourrais d'abord (...) rappeler l'admiration sans borne que portait Eisenstein à Disney. L'animation permet d'évoquer en quelques minutes ce qu'un film en vues réelles ne parviendrait pas à suggérer en une heure trente. C'est un paradoxe très fécond, celui d'un pouvoir émotionnel énorme lié à une forme abstraite, qui échappe par la force des choses au cinéma normal. (...)
Le bilan (du studio "Stayer" ) peut paraître maigre, puisque le studio, composé d'une équipe de seize personnes, a produit quatre films en dix ans, soit dix minutes par an. Mais c'est le prix à payer dans le cadre de l'animation classique. Heureusement, l'Etat finance 50 à 70 % de nos activités et la mairie de Moscou nous a gracieusement fourni des locaux pour une durée de vingt-cinq ans. Nous jouissons donc d'un statut relativement privilégié en Russie, où l'état de la production et de la distribution du cinéma en général est catastrophique.
Rétrospectivement, je ne regrette pas d'avoir refusé, en 1992, la proposition d'embauche des Studios Disney, je regrette seulement d'en avoir parlé à ma femme..."